Chômage partiel, prix du gaz, tabac : ce qui change au 1er novembre 2020

Par Rizhlaine F. · Publié le 31 octobre 2020 à 18h47 · Mis à jour le 31 octobre 2020 à 18h48
Alors que la France s'apprête à passer un mois de novembre en confinement, dès ce dimanche de nouvelles mesures entrent en vigueur et influencent le budget des ménages. On fait le point.

Confinement oui, mais pas que. Chômage partiel, prix du gaz, trève hivernale, en ce mois de novembre, est-ce qui change ? Voici ce qui pourrait influer le budget des ménages français à compter du 1er novembre 2020.

Finalement du côté du chômage partiel, le dispositif ne sera pas allégé en raison du reconfinement. Il est par ailleurs prolongé jusqu'au 31 décembre 2020

En savoir plus :
Coronavirus : le chômage partiel prolongé jusqu'en décembre 2020 pour le secteur du tourismeCoronavirus : le chômage partiel prolongé jusqu'en décembre 2020 pour le secteur du tourismeCoronavirus : le chômage partiel prolongé jusqu'en décembre 2020 pour le secteur du tourismeCoronavirus : le chômage partiel prolongé jusqu'en décembre 2020 pour le secteur du tourisme Coronavirus et confinement : le chômage partiel maintenu jusqu'à fin 2020.
Alors que la France se retrouve à nouveau confinée, qu'en est-il du chômage partiel ? La ministre du Travail Élisabeth Borne a détaillé ce jeudi 29 octobre 2020 le dispositif en vigueur concernant l'activité partielle pour l'ensemble des secteurs y compris les secteurs protégés. 

Du côté des banques, le plafonnement à 25 euros des frais d'incidents bancaires par mois qui incluent notamment les commissions d'intervention ainsi que les frais de rejet de prélèvement sera étendu à davantage de clients fragiles à compter du 1er novembre 2020.

Du côté des retraites, les pensions Agirc-Arrco, le régime complémentaire pour les salariés du privé ne sera pas revalorisé cette année contrairement à 2019 où elles avaient augmentées de 1%. Il s'agit la d'une conséquence de la crise sanitaire. 

En ce qui concerne le prix du gaz, les tarifs réglementés augmentent à nouveau cette fois de 1,6% en moyenne : 0,4% dans le cas de l'utilisation de gaz pour la cuisson, 0,9% pour un double usage cuisson et eau chaude et 1,7% pour le chauffage au gaz. Le prix du tabac augmente également à nouveau et le détail de ces hausses peut être consulté sur ce tableau.

Enfin, le 1er novembre marque également le début de la trêve hivernale qui interdit l'expulsion de locataires ainsi que les coupures de gaz ou d'électricité jusqu'au 31 mars 2021 sauf exceptions prévues par la loi.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche