Coronavirus : pourquoi la Finlande parvient-elle à afficher un taux d'infection très faible ?

Par Caroline J. · Publié le 4 novembre 2020 à 12h44 · Mis à jour le 4 novembre 2020 à 12h45
Et si la Finlande était un exemple à suivre dans la lutte contre l’épidémie de Coronavirus ? Alors que le nombre de nouveaux cas de Covid-19 progresse dans presque tous les pays européens, l’un d’eux semble tirer son épingle du jeu. La Finlande est en effet le pays affichant des niveaux d’infection cinq fois inférieurs à la moyenne de l’Union européenne. Quant au taux de décès, il est parmi les plus faibles du continent. On vous explique.

Alors que la pandémie de Coronavirus poursuit sa très inquiétante progression partout dans le monde, certains pays semblent avoir trouvé la bonne stratégie pour lutter efficacement contre le virus. C’est notamment le cas de la Nouvelle-Zélande où les mesures sanitaires précoces mises en place par la Première ministre du pays, Jacinda Ardern, ont été jugées comme "remarquables" par l'Organisation mondiale de la Santé.

En Europe, la situation est particulièrement préoccupante. Avec 11 millions de cas de Covid-19 recensés, le Vieux Continent est la région où le virus progresse le plus vite ces dernières semaines. D’ailleurs, de nombreux pays durcissent leurs mesures. Irlande, France, Belgique, Royaume-Uni… ils sont de plus en plus nombreux à opter pour un reconfinement général. Pourtant, un pays semble épargné par la recrudescence de l’épidémie. Il faut monter dans le nord de l’Europe pour le trouver ; il s’agit de la discrète Finlande.

Selon les derniers chiffres communiqués, le pays nordique est celui où les taux d'infection sont cinq fois inférieurs à la moyenne de l'Union européenne. Ainsi, la Finlande a recensé 45,7 nouveaux cas pour 100 000 habitants, au cours de deux dernières semaines. Selon l’OMS, il s’agit d’ailleurs du niveau le plus bas de l'Union européenne. Par ailleurs, le pays affiche également l’un des taux de décès les plus faibles du continent.

Alors, comment expliquer ces chiffres particulièrement bas ? Comment la Finlande fait-elle pour lutter jusqu’ici efficacement contre le Coronavirus ? Comme le rapporte Le Parisien, le gouvernement mise, depuis le début de la crise, sur une action rapide. Ainsi, la Finlande, qui compte un peu plus de 5,5 millions d’habitants, avait choisi d’instaurer un semi-confinement au mois de mars dernier. Autre décision ? Celle d’interdire les déplacements vers et depuis la capitale Helsinki, permettant ainsi de limiter drastiquement le nombre de nouveaux cas.

Au moment du déconfinement, le pays a également mis en place un système de tests qui s'est avéré efficace, ainsi que des suivis des cas grâce au lancement d'une application, très largement téléchargée, alors que "TousAntiCovid" peine à convaincre en France.

Enfin, les Finlandais n’ont pas hésité à se plier aux nouvelles règles sanitaires. Comme le révèle Le Parisien, ils sont environ un quart à confier que le confinement a même amélioré leur vie, selon une étude du Parlement européen parue fin octobre.

Le télétravail n’est pas non plus étranger à ce succès. Contrairement à la France où le télétravail concernait seulement 12% des salariés à la fin septembre, le gouvernement finlandais a tout mis en place pour faciliter ce dispositif.

Alors que de nombreux Européens sont à ce jour confinés, les Finlandais, eux, peuvent circuler librement, tout en respectant la distanciation physique. Les restaurants sont même ouverts. Le port du masque y est seulement recommandé dans les lieux publics depuis la fin août.

Enfin, concernant les déplacements, le ministère des Affaires étrangères indique que la Finlande a mis en place des restrictions à l’entrée sur son territoire et des contrôles aux frontières pour les personnes arrivant des pays où le nombre de cas de Covid-19 est supérieur à 25 cas pour 100.000 habitants dans les 14 derniers jours, ce qui est le cas de la France. « Les personnes désireuses de se rendre sur le territoire finlandais depuis la France doivent pouvoir justifier soit de leur résidence en Finlande, soit d’un lien familial avec un résident local, soit d’un motif d’ordre professionnel ou pour études ». Ainsi, les déplacements non-essentiels et les voyages d’agrément en Finlande ne sont toujours pas permis.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche