Unibail : nomination d'un nouveau président du directoire, Xavier Niel confirme sa victoire

Par Alexandre G. · Publié le 19 novembre 2020 à 11h28 · Mis à jour le 19 novembre 2020 à 11h28
Les actionnaires du groupe d'immobilier commercial devaient trancher sur un projet de recapitalisation, porté par les dirigeants, qui permettrait une augmentation du capital. Deux des actionnaires minoritaires d'Unibail, Xavier Niel et sont ancien PDG Léon Bressler, s'y opposaient farouchement. Ils intègrent tous les deux le conseil d'administration du groupe. Ce jeudi 19 novembre, le conseil de surveillance a nommé un nouveau président à son directoire, actant définitivement la victoire du PDG de Free.

Dans la guerre qui oppose les dirigeants du groupe Unibail-Rodamco-Westfield à deux de ses actionnaires, les vainqueurs sont désignés. Son ancien PDG, Léon Bressler et un autre actionnaire minoritaire, Xavier Niel, mènent un consortium d'opposants depuis plusieurs semaines contre la stratégie de la direction, qu'ils considèrent comme "désastreuse". Cette dernière avait d'ailleurs proposé une augmentation de capital de l'entreprise, dans le cadre d'un vaste plan d'économie baptisé "Reset". Traduction : "réinitialiser" en français. Lourd de sens.  

En réponse, les deux hommes d'affaires ont mis sur la table un contre-projet stratégique. Un moyen de "refocus" la gouvernance du groupe d'immobilier commercial, qui possède quelques-uns des plus gros centres commerciaux d'Île-de-France, comme celui du Forum des Halles ou l'espace Les Quatre Temps, à La Défense. Ce mardi 10 novembre 2020, les actionnaires ont tranché : ils refusent finalement le projet de résolution des dirigeants et l'augmentation du capital de 3,5 milliards d'euros. Et donnent raison aux opposants. 

Encore mieux : le conseil de surveillance du groupe a nommé ce jeudi 19 novembre 2020 un nouveau président pour son directoire. "Le conseil de surveillance d'Unibail a nommé M. Jean-Marie Tritant président du directoire d'URW SE" annonce le groupe dans un communiqué. Une nomination qui acte définitivement la période de transition qui s'ouvre dans l'entreprise, après 7 années passées sous la direction de Christophe Cuvillier. Aussi, ce nouveau président entérine définitivement la victoire de Xavier Niel et de l'ancien PDG sur la précédente direction. Il prendra ses fonctions à partir du "1er janvier 2021". 

D'ailleurs, Xavier Niel et Léon Bressler intègrent directement le conseil d'administration du groupe. Dans un communiqué, la direction souligne simplement qu'elle "prend acte des votes des actionnaires exprimés en vue de l'assemblée générale du 10 novembre, et notamment concernant l'augmentation de capital proposée, qui n'a pas recueilli les deux tiers des votes requis", constate le président du directoire, Christophe Cuvillier.

Si l'on se fie aux notions d'économie, l'augmentation de capital aurait permis de renforcer et de préserver la solidité financière du groupe, par une surface de recouvrement beaucoup plus importante et une trésorerie protégée. Cependant, dans le cas de Unibail, cette initiative allait mécaniquement réduire sa valeur pour les actionnaires actuels. Ce qui n'était pas du goût des deux hommes d'affaires (5% des parts de l'entreprise à eux deux). Et les actionnaires sont du même avis. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche