Covid : Didier Raoult victime d'un "complot très haut placé", poursuivi par l'Ordre des Médecins?

Par Elodie D., Manon C. · Publié le 19 novembre 2020 à 10h35 · Mis à jour le 19 novembre 2020 à 12h28
Didier Raoult est poursuivi par l'Ordre des Médecins des Bouches-du-Rhône. Sur Cnews, le professeur dénonce un "complot très très haut placé" dont il est au courant depuis des mois, lui qui est poursuivi pour violation de la confraternité, information erronée du public, exposition à un risque injustifié et même charlatanisme.

L'affaire a été révélée par le Parisien jeudi 12 novembre, le professeur Didier Raoult, microbiologiste, directeur de l'Infectiopole (IHU) de Marseille, serait poursuivi par l'Ordre des Médecins  des Bouches-du-Rhône.

Il fait l'objet de poursuites pour multiples entorses au code de déontologie de la profession : violation de la confraternité, information erronée du public, exposition à un risque injustifié et même charlatanisme.

Parmi les signalements, Le Parisien note, par exemple, celui d'un collectif de 5 médecins hospitaliers qui estiment que les propos "surmédiatisés" du professeur Raoult "s'oppose aux données et résultats scientifiques" et que ce dernier est allé "jusqu'à prôner et prescrire des thérapeutiques et associations médicamenteuses non éprouvées, au minimum inefficaces, au pire dangereuses." 

Concernant la plainte déposée auprès de l'Ordre des Médecins des Bouches-du-Rhône, elle émane d'une association de 700 médecins, la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF). Cette dernière reproche au microbiologiste d'avoir enfreint pas moins de 9 articles du code de déontologie. "L'obstination de Didier Raoult (pour l'hydroxychloroquine NDLR) a des conséquences graves, il ne se comporte pas comme un médecin devrait le faire" précise Pierre Tattevin, le président de l'association, au Parisien. 

Après un premier entretien, le 6 octobre dernier avec Didier Raoult, l'Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône a finalement décidé de porter plainte. Le microbiologiste sera convoqué dans les mois à venir devant la chambre disciplinaire de l'ordre régional qui pourra décider d'appliquer des sanctions pouvant aller jusqu'à la radiation

Le professeur est sorti du silence ce mercredi 18 novembre sur CNews et raconte : "Cela remonte très haut. On m’avait prévenu très tôt. On m’a dit "Tu sais Didier, il va y avoir une plainte au Conseil de l’Ordre des médecins". Il va y avoir une plainte aussi auprès du procureur de la République de Marseille". Pour l'édile, "C’est un complot médico-politique", lui qui assure avoir soigné 13 000 personnes grâce à un traitement à base de chloroquine.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche