Covid-19 : quels sont les lieux où l'on se contamine le plus ?

Par Laurent P. · Publié le 12 novembre 2020 à 17h41 · Mis à jour le 13 novembre 2020 à 11h01
Où les contaminations à la Covid-19 ont-elles lieu le plus souvent, hors foyer ? Une question à laquelle a tenté de répondre une étude américaine publiée dans la revue Nature, mardi 10 novembre 2020.

Dans quels établissements se contamine-t-on le plus souvent à la Covid-19 ? Une question à laquelle tente de répondre une étude américaine de l'Université de Stanford publiée mardi 10 novembre 2020 dans la revue Nature. Comment l'équipe scientifique en charge de cette étude a-t-elle pu établir quels étaient ces lieux ? Menés par la modélisatrice Serina Chang, les scientifiques ont croisé les données de près de 100 millions de personnes dans 10 grandes villes américaines entre les mois de mars et de mai, avec les données autour de l'évolution de l'épidémie dans ces villes.

Une analyse heure par heure qui a permis d'établir très précisément où l'on se contaminait le plus souvent, retraçant par la même occasion l'évolution de la propagation du virus sur le territoire américain. Et les résultats sont des plus clairs : les restaurants, salles de sport, bars, cafés et hôtels sont ainsi les lieux où le risque de contamination est particulièrement élevé. Pour exemple, la ville de Chicago pour laquelle l'étude a établi que 85% des contaminations avaient lieu dans ces types d'établissements (seulement 10% des lieux fréquentés par les habitants de la ville).

En revanche, concernant le bas de la liste, on retrouve les magasins d'informatique, les concessions automobiles ou, plus étonnant, les pharmacies, où se rendent pourtant beaucoup plus de personnes malades, et potentiellement plus de personnes atteintes de la Covid-19. Comment expliquer ce haut risque de contamination ? L'étude confirme une hypothèse suggérée par de nombreux scientifiques, à savoir que, comme nous l'expliquent nos confrères de l'Express, "plus l'on reste longtemps dans des lieux bondés, plus le risque de contamination grimpe". La densité de population dans un lieu joue donc un rôle très important, c'est pourquoi les restaurants, bars, cafés et autres lieux nommés plus haut sont, en toute logique, des lieux où le virus se propage plus facilement.

"Ces travaux sont particulièrement précis et collent avec de nombreuses études observationnelles", explique de son côté Vittoria Colizza, directrice de recherche à l'INSERM, à nos confrères du Figaro. Et de poursuivre : "Les environnements dans lesquels il est impossible de maintenir une distanciation sociale sont ceux qui présentent le plus de risques. Ça paraît évident, mais des études comme celle-là permettent de quantifier les risques et doivent guider nos décisions pour déconfiner".

Une étude qui permettrait d'appuyer en France, en autres, la réouverture de lieux non-essentiels avec limitation du nombre de visiteurs. Celle-ci, à travers son exemple de Chicago, explique ainsi qu'ouvrir ces établissements avec seulement 20% de leur capacité d'accueil permettrait d'engendrer uniquement une croissance de 10% des cas, contre 39% si aucune limitation n'est mise en place. À noter que les écoles, collèges, lycées et universités, mais également les maisons de retraite ainsi que les entreprises et transports en commun n'ont pas figuré dans les analyses de cette étude, ce qui limite beaucoup les résultats de ces travaux.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche