Espace : le satellite Taranis du CNES perdu dans l'espace, le lanceur Véga victime d'une anomalie ?

Par Elodie D., Anne-christine C. · Publié le 17 novembre 2020 à 10h43 · Mis à jour le 17 novembre 2020 à 16h37
Le satellite français Taranis a été perdu dans l'espace, après un décollage initié par le lanceur Véga d'Arianespace ce mardi 17 novembre. Un moteur aurait mal fonctionné, le satellite a pris une mauvaise trajectoire et la mission a échoué. Le but de Taranis était de comprendre comment se forment tous les phénomènes lumineux transitoires que l'on observe lors des orages, afin d'en prévenir les conséquences, comme les coupures d'électricité par exemple.

Des elfes, des sprites, des accélérateurs de particules... ce qui se produit pendant les orages est vraiment digne d'un film de science fiction. C'est pourtant bien réel, et cela a de gros impacts sur la vie terrestre, comme les coupures de courant par exemple, parfois à l'échelle de villes entières. C'est tout cela que devait étudier le satellite français Taranis.

En effet, les orages sont l'occasion de ce qu'on appelle les phénomènes lumineux transitoires qui se forment dans l'atmosphère. Si on sait aujourd'hui fort bien observer ces jets bleu, flashs et autres rayons, on ne comprend pas encore totalement les mécanismes à l'oeuvre dans leur formation. Le podcast Vulgaire consacré à l'Orage propose de comprendre tout en rigolant le B.A.ba de ce phénomène météorologique bien plus complexe qu'il n'y paraît.

Taranis devait donc nous aider à en savoir plus, grâce à 2 caméras, trois photomètres et toutes sortes de détecteurs, mis au point conjointement par le CNES, le CNRS et le CEA. 

Le satellite était donc lancé cette nuit de lundi à mardi, le 17 novembre 2020 à 2h52, depuis Kourou par une fusée Vega d'Arianespace. Le satellite avait été conçu pour durer deux ans, et devait être en orbite à 670 km d'altitude mais voilà, "Huit minutes après le décollage de la mission Vega VV17, suite à l’allumage du moteur de l’étage supérieur Avum une déviation de trajectoire a été identifiée, entraînant la perte de la mission." d'après Arianespace.

La société va donner une conférence de presse pour faire un premier point sur l’enquête

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche