Covid : l’OMS recommande de fêter Noël en petit comité, sans toute la famille

Par Caroline J. · Publié le 24 novembre 2020 à 08h52 · Mis à jour le 24 novembre 2020 à 13h11
A un mois des fêtes de Noël, l’Organisation mondiale de la Santé a donné son avis sur la question. L’OMS recommande un Noël en petit comité, précisant que « ne pas avoir de réunion de famille est l’option la plus sûre ».

Fêterez-vous Noël cette année ? Avec qui et comment ? À l’heure où le virus circule toujours activement, les Français sont nombreux à se demander comment se dérouleront ces fêtes de fin d’année. De son côté, l’OMS s’est exprimée sur le sujet le 23 novembre 2020, estimant qu’un Noël en petit comité, sans grandes réunions familiales, est la meilleure solution.

« C’est incroyablement difficile parce que, particulièrement pendant la période des fêtes, nous voulons vraiment être avec notre famille. Mais dans certains cas, ne pas avoir de réunion de famille est l’option la plus sûre », a déclaré Maria Van Kerkhove, chargée de la gestion de la pandémie à l’OMS.

Reste à savoir si les Français suivront ce conseil. D’après un récent sondage, 92 % des français affirment vouloir encore plus célébrer ces fêtes de fin d’année.

Beaucoup espèrent la suppression des attestations de déplacement pour les vacances de Noël afin de pouvoir circuler dans le pays et retrouver leurs proches. Emmanuel Macron devrait en dire davantage ce mardi soir à 20h à l’occasion d’une nouvelle allocution télévisée.

En attendant, les États-Unis vont être scrutés de très près. Il faut dire que les Américains s’apprêtent à célébrer Thanksgiving ce 26 novembre 2020. Fête familiale incontournable outre atlantique, elle fait craindre une hausse du nombre de nouveaux cas de Covid-19 dans le pays. Alors, pour Maria Van Kerkhove de l’OMS, fêter Thanksgiving par visioconférence pourrait être une solution. « Même si vous ne pouvez pas célébrer ensemble cette année, vous pouvez trouver des moyens de célébrer quand tout cela sera fini » a-t-elle indiqué avant d’ajouter « on fait ça dans ma famille et on fera une sacrée fête quand ce sera fini ».

De son côté, Michael Ryan, chargé des situations d’urgence à l’OMS, a soulevé une question : « contrôlez-vous assez la maladie et pouvez-vous donner aux gens un peu plus de liberté pour la période de Noël, qui peut générer de la confiance et donner de la joie, ce dont les gens ont grandement besoin, sans permettre au virus de se déchaîner ? »

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche