Noël 2020 : près de 90% des français n'auraient pas eu l'intention de se déplacer pour les fêtes

Par Rizhlaine F. · Publié le 24 décembre 2020 à 11h07 · Mis à jour le 24 décembre 2020 à 11h07
Fêter Noël malgré l'épidémie de coronavirus ? Alors que la France se prépare à célébrer un Noël sans couvre-feu, une enquête nous indique comment nous envisageons cette période festive. Les français comptent-ils jouer le jeu ?

Les français se préparent à passer des fêtes de fin d'année particulières. Si récemment de bonnes nouvelles suscitent l'espoir d'une amélioration considérable prochaine de l'épidémie de coronavirus, la covid-19 n'aura pas miraculeusement disparu pour Noël et pourrait même connaître une troisième vague en janvier. Bien qu'exceptionnellement, le couvre-feu est levé pour le réveillon de Noël, le gouvernement appelle néanmoins à la prudence. Les français entendent-ils jouer le jeu ? 

Une enquête IFOP pour Odéro* s'est concentrée sur la question. Alors que les français devraient pouvoir se déplacer librement et sans attestation sur l'ensemble du territoire pendant les vacances de Noël, ils sont deux fois moins nombreux à vouloir en profiter cette année. En 2020, seuls 11% des français comptent partir pendant les congés de fin d'année contre 24% l'an passé. 

Et qu'en est-il des tablées ? Alors que le gouvernement recommande de limiter le nombre de convives en raison des risques sanitaires que cela représente, 62% des français approuveraient une mesure officielle pour limiter les rassemblements à l'occasion des fêtes de fin d'année. Si une limitation du nombre d'invités était instaurée, nous serions 77% à la respecter. En attendant, les français envisagent pour cette année une tablée de 5 personnes en moyenne contre 8,5 l'an passé. 

Covid et réveillon du Nouvel An : les conseils pour éviter les contaminationsCovid et réveillon du Nouvel An : les conseils pour éviter les contaminationsCovid et réveillon du Nouvel An : les conseils pour éviter les contaminationsCovid et réveillon du Nouvel An : les conseils pour éviter les contaminations Covid et réveillon de Noël : les conseils des scientifiques pour éviter les contaminations
Alors qu'un allègement du confinement est confirmé et que les déplacements sont autorisés à compter du 15 décembre, nombreux sont ceux à privilégier la sécurité face au danger d'une recrudescence de l'épidémie du Covid-19. À l'approche des fêtes de Noël et de fin d'année, des scientifiques anglo-saxons donnent certaines recommandations essentielles si l'on veut se protéger d'une contamination.

Mais alors, comment passer des fêtes de fin d'année en mode Covid-Friendly ? Pour éviter les risques de contamination, 94% des sondés affirment avoir l'intention de se laver les mains avant tout repas, 87% comptent aérer les pièces plusieurs fois par jours, 80% ne feront pas la bise. à leurs invités. En revanche, 26% seulement envisagent de se faire tester avant ces rassemblements et 40% comptent respecter le port du masque

Insolite : les masques Covid de Noël, la nouvelle tendance pour les fêtes ?Insolite : les masques Covid de Noël, la nouvelle tendance pour les fêtes ?Insolite : les masques Covid de Noël, la nouvelle tendance pour les fêtes ?Insolite : les masques Covid de Noël, la nouvelle tendance pour les fêtes ? Insolite : les masques Covid de Noël, la nouvelle tendance pour les fêtes ?
Des masques covid de Noël ? Voilà une idée insolite pour conserver la magie des fêtes malgré l'épidémie. Et pourtant ce n'est pas une blague ! Alors, après le pull moche de Noël, on passe au masque kitch ?

Par ailleurs, 1 français sur 10 sera seul pour le réveillon de Noël soit deux fois plus que l'année dernière. La situation pourrait être inquiétante pour les personnes âgées : 44% des français ayant l'habitude de célébrer les fêtes de fin d'année avec des seniors entendent les éviter cette année. 80% des sondés comptent plutôt éviter tout contact physique entre les plus de 65 ans et le reste des convives. Par contre ils seront seulement 24% à envisager des tables séparées.  

 *Étude Ifop pour Odéro réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 25 au 26 novembre 2020 auprès d’un échantillon de 1549 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche