Séparatisme : Gérald Darmanin annonce une "action massive" de contrôle sur 76 mosquées

Par Alexandre G. · Publié le 3 décembre 2020 à 13h17 · Mis à jour le 3 décembre 2020 à 13h17
Le ministre de l'Intérieur a précisé ce jeudi 3 décembre 2020 le lancement d'une "action massive" à l'encontre de 76 mosquées "soupçonnées de séparatisme". Il a confirmé des contrôles "dans les prochains jours", tout en laissant entendre qu'elles pourraient être fermées si nécessaire.

"Celles qui devront être fermées le seront". Tel est le message adressé ce jeudi 3 décembre 2020 par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin aux responsables de mosquées "soupçonnées de séparatisme". Dans un tweet, le premier flic de France précise le lancement d'une "action massive et inédite" contre le séparatisme islamiste

Concrètement, "76 mosquées soupçonnées de séparatisme vont être contrôlées dans les prochains jours", confirme le ministre de l'Intérieur. En ce sens, le membre du gouvernement -actuellement englué dans la polémique autour du controversé article 24 de la loi "sécurité globale"- précise que "celles qui devront être fermées le seront". L'objectif du ministre ? Contrôler 76 lieux de culte, 16 en région parisienne et 60 un peu partout dans le reste de la France. 

Aussi, Le Figaro à l'origine de ces révélations estime que Gérald Darmanin vise plus particulièrement "18 cibles", dont trois se trouvent en Seine-Saint-Denis. C'est pour vérifier la bonne application des décisions préfectorales et gouvernementales que les services de l'État sont sommés d'agir. Dans les prochains jours, le conseil des ministres doit étudier un projet de loi sur les "séparatismes", visant à "renforcer les principes républicains" face à l'islamisme radical, comme l'a précisé le chef de l'État lors de son discours à ce sujet. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche