Coronavirus : baisse des nouveaux cas en France ? Ce qui fausse les derniers chiffres de 2020

Par Rizhlaine F. · Photos par My B. · Publié le 28 décembre 2020 à 12h32 · Mis à jour le 28 décembre 2020 à 14h09
L'épidémie de coronavirus en France serait-elle plus active que les derniers bilans le laissent entendre ? Entre la flambée des tests covid avant Noël, les jours fériés et les déplacements des français, voici les facteurs qui chamboulent les indicateurs en cette fin d'année.

En France, le coronavirus circule-t-il toujours autant activement au lendemain des fêtes de Noël ? Ce 26 décembre 2020, le bilan quotidien sur la situation sanitaire faisait état de 3 093 nouveaux cas de covid-19 en 24h. Les deux jours précédent on en comptait plus de 20 000. Ce dimanche, 27 décembre 2020 en revanche, Santé Publique France rapportait près de 9 000 nouveaux cas de coronavirus. Mais que signifient ces variations incompréhensibles ? 

Coronavirus en France : 242 morts en 24hCoronavirus en France : 242 morts en 24hCoronavirus en France : 242 morts en 24hCoronavirus en France : 242 morts en 24h Coronavirus en France ce 17 janvier : 141 morts du Covid et 20.852 nouveaux cas
Découvrez les derniers chiffres concernant l'épidémie de covid-19 en France. D'après le dernier bilan de Santé Public France, la France fait état de 141 morts supplémentaires (EHPAD et hôpitaux). On recense ce dimanche 17 janvier 2021, 70.283 morts au total et 20.852 nouveaux cas confirmés en 24h.

La fin d'année 2020 s'annonce comme un véritable challenge pour les remontées statistiques. C'est pour cela que l'évolution des indicateurs sur ces derniers jours sont à prendre avec des pincettes et ne sont pas forcément révélateurs de la situation actuelle de l'épidémie en France. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte.

À la veille de Noël, les français se sont massivement rendus dans les centres de dépistages afin de s'assurer de ne pas être porteur du virus avant de se rendre à un rassemblement familial. Le 22 décembre un record national avait été battu, celui du nombre de tests réalisés en un seul jour : il dépassait alors le demi-million. Plus les français se font dépister, plus le nombre de cas recensé augmente, ce qui explique les chiffres annoncés dans les jours qui ont précédé le réveillon de Noël. Il existe bien une corrélation entre le nombre de tests et l'évolution des cas. 

Coronavirus : à l'aube des fêtes de fin d'année, une évolution préoccupante de l'épidémieCoronavirus : à l'aube des fêtes de fin d'année, une évolution préoccupante de l'épidémieCoronavirus : à l'aube des fêtes de fin d'année, une évolution préoccupante de l'épidémieCoronavirus : à l'aube des fêtes de fin d'année, une évolution préoccupante de l'épidémie Coronavirus : un rebond de l'épidémie en France à la veille des fêtes ?
Alors que Noël et le Nouvel an approchent à grand pas, l'épidémie de coronavirus de son côté semble connaître un rebond. Une situation préoccupante en sortie de confinement, à la veille d'une période de célébration synonyme de rassemblements.

Après Noël vient la question des week-end et des jours fériés : certains laboratoires étaient fermés pour l'occasion tandis que d'autres fonctionnaient avec un effectif réduit. Deux éléments qui retardent la remontée des statistiques. Ces chiffres sont pris en comptent dans les jours qui suivent et ce rattrapage vient alors épaissir d'autres bilans journaliers. 

Carte de France Covid le 5 janvier : le taux d'occupation lits de réanimation par régionCarte de France Covid le 5 janvier : le taux d'occupation lits de réanimation par régionCarte de France Covid le 5 janvier : le taux d'occupation lits de réanimation par régionCarte de France Covid le 5 janvier : le taux d'occupation lits de réanimation par région Carte de France Covid le 17 janvier : le taux d'occupation lits de réanimation par région
On continue de suivre de près les données concernant la situation du coronavirus en France. De plus en plus de départements redeviennent des zones de vigilance du fait de la circulation active du virus. Ce dimanche 17 janvier 2021, 53,7 % des lits de réanimation sont occupés en France. 100 départements sont en situation de vulnérabilité élevée, toute la France est en état d'urgence sanitaire et soumise à un couvre-feu avancé dès 18h.

Un dernier facteur est également à prendre en compte lors du suivi des indicateurs : les déplacements inter-régionaux. En pleine période de vacances scolaires et de fêtes familiales, ces derniers sont plus fréquents et peuvent ainsi compliquer la surveillance des indicateurs selon les territoires. Par ailleurs, lorsqu'une personne est testée positive au coronavirus, le cas est comptabilisé au sein de son département et sa région de résidence lorsque ceux-ci sont connus, et non en fonction de l'endroit où a eu lieu le dépistage.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche