Rentrée en Seine-Saint-Denis : l'exécutif doit "assurer les remplacements" estime Stéphane Troussel

Par Alexandre G. · Publié le 4 janvier 2021 à 14h14 · Mis à jour le 4 janvier 2021 à 14h15
Le président du département de Seine-Saint-Denis (93) lance un appel au gouvernement concernant les nombreuses absences de professeurs en cette première rentrée scolaire de 2021 liées à l'épidémie du Covid-19. Le risque d'un décrochage scolaire massif est plus que jamais d'actualité.

Comment organiser une rentrée scolaire sans ses professeurs ? Tel est le casse-tête auquel le département de Seine-Saint-Denis est confronté selon son président, Stéphane Troussel, en cette première rentrée scolaire de 2021. Interrogé ce lundi 4 janvier 2021 au micro de France Bleu Paris, il attend de la part du gouvernement des "engagements" à prendre "pour assurer les remplacements".  

Après les vacances de Noël, alors que le risque de propagation de l'épidémie reste toujours aussi important, certains professeurs ont préféré s'absenter volontairement pour se prémunir des risques éventuels. Selon les propos du président du département, il y a de "multiples exemples de parents enseignants qui nous interpellent parce qu'il manque 100 heures de français dans tel collège, 150 heures en géo dans un collège à Montreuil" s'offusque-t-il. 

Concrètement, Stéphane Troussel demande à l'exécutif et plus particulièrement au ministre de l'Éducation nationale d'attribuer "des moyens nouveaux pour permettre aux équipes de s'adapter sur le terrain". D'après l'élu, Jean-Michel Blanquer doit prendre "des dispositifs puissants pour faire raccrocher les élèves" le plus rapidement possible. D'ailleurs, c'est là "la responsabilité du gouvernement de remplacer les enseignants alors même que dans un département jeune comme le nôtre, les besoins scolaires sont évidents", indique le président de Seine-Saint-Denis

 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche