Coronavirus : vers un confinement local en France ? Les zones qui pourraient être concernées

Par Rizhlaine F. · Photos par My B. · Publié le 17 janvier 2021 à 12h41 · Mis à jour le 18 janvier 2021 à 10h21
La perspective d'une troisième vague fait de nouveau planer l'ombre d'un reconfinement en France. Mais celui-ci pourrait-il se faire à échelle locale ? On fait le point sur les métropoles, départements et régions qui pourraient alors être concernées en cas de rebond de l'épidémie.

Jamais deux sans trois ? À peine le défi des fêtes de fin d'année sur fond d'épidémie de coronavirus relevé, voilà que la France doit se préparer à la perspective d'une troisième vague. La menace des variants plus transmissibles du coronavirus et le début d'un rebond de l'épidémie donnent ainsi lieu à de nouvelles restrictions dont la mise en place d'un couvre-feu avancé à 18h sur l'ensemble de la France métropolitaine.

Si pour l'heure, le confinement à l'ordre du jour, chaque vague épidémique fait néanmoins revenir l'ombre de cette mesure. Lors des deux précédents pics, la France n'avait pas échappé au reconfinement national. Mais dans le cas où l'évolution de la crise sanitaire nous contraindrait à nouveau à avoir recours à ce dispositif, se pourrait-il que le gouvernement opte plutôt pour des confinements locaux à l'instar de ce qui est actuellement mis en place pour le couvre-feu

Visuel Paris Tour EiffelVisuel Paris Tour EiffelVisuel Paris Tour EiffelVisuel Paris Tour Eiffel Covid : un 3e confinement pour bientôt en France face à la menace des variants
La France va vers un troisième confinement... Mais quand prendra-t-il effet ? Malgré le lancement de la campagne de vaccination, plusieurs signes et indicateurs inquiètent les autorités sanitaires. On fait le point sur ces facteurs qui tendent vers un reconfinement pour les Français, alors que le couvre-feu dès 18h est étendu sur tout le territoire depuis le 16 janvier 2021. Invité sur TF1 le 21 janvier, le ministre de la Santé Olivier Véran a prévenu qu'un nouveau confinement pourrait devenir une "nécessité absolue" si le variant britannique augmentait en France.

Dans ce cas, quels seraient les régions, départements et métropoles concernés ? Tout dépend de l'évolution des indicateurs. Celui qui tire la sonnette d'alarme, c'est le taux d'occupation en service de réanimation par des patients covid. Une saturation des services hospitaliers engendre une hausse de la mortalité. Une carte dédiée à cet indicateur permet de connaître l'évolution de la situation au jour le jour. Au vendredi 15 janvier 2021, on découvre que 6 régions sont toujours classées zone rouge en ce qui concerne le taux d'occupation : Grand-Est (68,6 %), Bourgogne–Franche-Comté (90,9 %), Auvergne-Rhône-Alpes (71 %), Provence-Alpes-Côte d'Azur (72,8 %), Centre-Val de Loire (63,9 %) et Mayotte (83,3%)

Carte de France Covid le 23 janvier : le taux d'occupation lits de réanimation par régionCarte de France Covid le 23 janvier : le taux d'occupation lits de réanimation par régionCarte de France Covid le 23 janvier : le taux d'occupation lits de réanimation par régionCarte de France Covid le 23 janvier : le taux d'occupation lits de réanimation par région Carte de France Covid le 23 janvier : le taux d'occupation lits de réanimation par région
On continue de suivre de près les données concernant la situation du coronavirus en France. De plus en plus de départements redeviennent des zones de vigilance du fait de la circulation active du virus. Ce samedi 23 janvier 2021, 56,7 % des lits de réanimation sont occupés en France. 100 départements sont en situation de vulnérabilité élevée, toute la France est en état d'urgence sanitaire et soumise à un couvre-feu avancé dès 18h.

Un autre indicateur déterminant concerne le taux d'incidence : il correspond au nombre de cas positif pour 100 000 habitants. Avant le 16 janvier 2021, lorsqu'un département dépassait les 200, il risquait de voir le couvre-feu avancé à 18h. Ainsi cet indicateur pourrait donc servir de critère pour définir des restrictions locales.

Visuel Paris Louvre nuitVisuel Paris Louvre nuitVisuel Paris Louvre nuitVisuel Paris Louvre nuit Taux d'incidence par département au 23 janvier 2021 en France
Jean-Castex a annoncé un couvre-feu à 18h sur l'ensemble du territoire national pour au moins 15 jours. Le taux d'incidence par département reste un indicateur à suivre de très près pour suivre l'évolution de l'épidémie. En effet, si dans un premier temps seuls les départements qui dépassaient le seuil de 200 pour 100.000 habitants devaient prendre de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation de l'épidémie avec notamment la mise en place d'une extension de leur couvre-feu dès 18h, aujourd'hui, l'ensemble du territoire est concerné et ce jusqu'à l'amélioration de la situation. On découvre ensemble les taux d'incidence de chaque département au samedi 23 janvier 2021.

Enfin, la densité de population couplée à un taux d'incidence élevée pourrait également être prise en compte lors d'une prise de décision concernant un reconfinement local, comme ce fut le cas lors de l'instauration du couvre-feu d'octobre. Ainsi les métropoles situées dans les départements précédemment citées pourraient être concernées par un éventuel reconfinement local. Dans les cinq régions métropolitaines actuellement en zone rouge en ce qui concerne le taux d'occupation se trouvent les métropoles suivantes : Clermont Auvergne, Dijon, Grenoble-Alpes, Metz, Nancy, Nice-Côte d'Azur, Orléans, Saint-Etienne, Strasbourg, Toulon Provence Méditerranée, Tours et Aix-Marseille-Provence.

Un autre critère pourrait également être décisif : celui de la propagation du variant anglais du coronavirus. une enquête nationale est en cours afin de retracer les chaines de contaminations et d'établir une cartographie plus précise de sa diffusion sur le territoire français. Ce variant, 70% plus transmissible que le virus que nous connaissions jusque là avait déjà entrainé un reconfinement du sud-est de l'Angleterre en décembre dernier. 

Coronavirus : une enquête nationale pour évaluer la présence du variant anglais en FranceCoronavirus : une enquête nationale pour évaluer la présence du variant anglais en FranceCoronavirus : une enquête nationale pour évaluer la présence du variant anglais en FranceCoronavirus : une enquête nationale pour évaluer la présence du variant anglais en France Variants du coronavirus en France : combien de cas détectés jusque là ?
Détecté à plusieurs reprises sur le territoire français, la présence variant anglais du coronavirus, plus transmissible que celui que nous connaissions jusque là suscite des inquiétudes. D'autres formes détectées notamment en Afrique du Sud ou au Brésil inquiètent. Mais quelle est leur présence en France ? On fait le point.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche