Un rapport parlementaire plaide pour l’interdiction des nitrites dans la charcuterie d'ici 2025

Par Manon C. · Publié le 13 janvier 2021 à 13h13 · Mis à jour le 13 janvier 2021 à 13h13
Les nitrites sont dans le viseur de plusieurs députés qui viennent de dévoiler un rapport faisant le lien entre charcuteries traitées aux sels nitrités et apparition de cancers.

Les sels nitrités présents dans la charcuterie sont de plus en plus controversés. Soupçonnés de favoriser l'apparition de cancers, ces additifs qui servent à conserver les aliments plus longtemps sont dans le viseur de plusieurs parlementaires, bien que les industriels défendent son utilisation. Aussi, un rapport a-t'il été présenté, ce 13 janvier, pour bannir progressivement mais totalement les nitrites de la charcuterie d'ici 2025. 

L'AFP a pu consulter ce rapport. Elle rapporte que ses auteurs, les députés Richard Ramos, Barbara Bessot-Ballot et Michèle Crouzet, ont fait appel à de nombreux scientifiques, dont le professeur et président de la Ligue contre le cancer, Axel Kahn, pour établir le lien entre charcuteries traitées aux sels nitrités et apparition de cancers. 

Toujours d'après ce rapport, la solution est "d'interdire l’utilisation des additifs nitrés dans la charcuterie à compter du 1er janvier 2023 pour les produits à base de viande non traités thermiquement ; et à compter du 1er janvier 2025 pour l’ensemble des produits de charcuterie." 

Seulement voilà, "76 % environ de la charcuterie mise sur le marché dans la grande distribution contiendrait des nitrates ou des nitrites" précise le rapport. "Cette interdiction, qui exige une véritable transition de la filière, doit être accompagnée par les pouvoirs publics, notamment sur le plan financier." L'état devra donc soutenir ces changements profonds avec la "mise en place d’un fonds public destiné à soutenir l’adaptation des outils de production des transformateurs." 

Le gouvernement a d'ores et déjà demandé l'avis de l'Agence de Sécurité Sanitaire. En attendant, le député Richard Ramos a déposé une proposition de loi dont la date d’étude n'est pas encore connue.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche