Investiture de Joe Biden: la cérémonie de passation de pouvoir se déroule ce 20 janvier

Par Cécile D., Caroline J. · Publié le 20 janvier 2021 à 10h03 · Mis à jour le 20 janvier 2021 à 11h17
C'est aujourd'hui que Joe Biden prête serment et commence ses fonctions : le 46e président des Etats-Unis est attendu pour son investiture à partir de 18 heures, heure française. Le spectacle commence cependant beaucoup plus tôt.

Le mercredi 20 janvier 2021, Joe Biden prête serment lors de son investiture prévue à Washington. Un événement que de nombreux Américains, fervents supporters du candidat démocrate ne manqueraient pour rien au monde. Comme chaque année, plusieurs stars comptent monter sur le podium pour chanter et fêter cette investiture comme il se doit.

Le site Bideninaugural.org diffuse un live en streaming à partir de 16 heures (heure française), pour ceux qui souhaitent suivre la cérémonie. Elle démarre avec l'arrivée des VIP du public - public réduit cette année en raison de la pandémie. Néanmoins, le couple Obama, les Clinton ou encore George W. Bush devraient se présenter pour assister à l'investiture. La famille Trump a refusé d'assister à l'investiture, mais le vice-président Mike Pence sera présent.

A 17h30, la vice-présidente Kamala Harris prête serment et est officiellement nommée. Puis, à 18 heures (midi à Washington), Joe Biden arrive sous le feu des projecteurs pour son investiture. Il prête serment face au président de la Cour Suprême, John G. Roberts, et délivre son discours inaugural.

Après cette cérémonie, le nouveau président et sa vice-présidente passent les troupes en revue, puis, dans l'après-midi, ils vont déposer une gerbe de fleurs sur la tombe du Soldat inconnuau cimetière d’Arlington (Virginie). Au retour du cimetière, le convoi présidentiel s'arrête un peu avant la Maison-Blanche : Joe Biden doit parcourir les derniers mètres à pieds, avec une parade virtuelle qui représente « la diversité, le patrimoine et la résilience du pays ». Le déjeuner avec les membres du Congrès a été annulé pour raisons sanitaires. 

Trump fait l'impasse

Événement tout aussi important, mais qui devrait être plus difficile à observer : le déménagement de Donald Trump. L'ancien président est en effet tenu de quitter la Maison-Blanche dans la matinée, afin de laisser la place au nouveau couple présidentiel. On le sait, ce moment doit être dur à vivre pour le républicain, qui a toujours du mal à assumer sa défaite. Si les caméras de télévision vont tenter de filmer l'événement, elles ne devraient pas pouvoir trop approcher de la Maison-Blanche.

Donald Trump et Melania ont même refusé d'accueillir les Biden dans leur nouvelle demeure, comme le veut la tradition. Ils n'ont certes pas besoin qu'on leur fasse la visite, puisqu'ils ont déjà longuement arpenté les couloirs de la Maison-Blanche lorsque Joe Biden était vice-président, mais ce geste fait habituellement partie des traditions, montrant la bonne entente et le respect que les dirigeants sont censés se montrer.

Pour clore la cérémonie, on déroule le tapis rouge. Ce 20 janvier, Lady Gaga est notamment de la partie afin d’interpréter l'hymne national, j’ai nommé le Star Spangled Banner. On se souvient que la chanteuse américaine avait soutenu Joe Biden tout au long de sa campagne. Autre chanteuse à monter sur scène le 20 janvier 2021 lors de cette cérémonie ? Jennifer Lopez.

Convier des stars lors de l’investiture d’un président est une tradition aux États-Unis. Ainsi, en 2009, Barack Obama était entouré de l’immense Aretha Franklin, mais aussi de Bruce Springsteen, U2 ou encore Shakira et Stevie Wonder. De son côté, Beyoncé avait eu pour mission de chanter l'hymne national, pour le deuxième mandat de Barack Obama.

À noter qu’une grande émission télévisée est aussi prévue autre Atlantique, le soir de l’investiture de Joe Biden. Animée par l’acteur Tom Hanks, cette soirée pourra compter sur la présence de prestigieux artistes musicaux comme Justin Timberlake, Jon Bon Jovi, les Foo Fighters, Bruce Springsteen, John Legend et Demi Lovato.

Reste à savoir si cette investiture sera perturbée ou non par les partisans de Donald Trump, bien décidés à s'inviter lors de cette cérémonie. Pour éviter tout drame, près de 25 000 réservistes de la Garde nationale ont été mobilisés afin de sécuriser et protéger l'événement.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche