Bac 2021 : les épreuves de spécialité du mois de mars sont annulées au profit du contrôle continu

Par Caroline J. · Publié le 22 janvier 2021 à 09h16 · Mis à jour le 22 janvier 2021 à 09h19
Les règles changent. En raison de l’épidémie de Coronavirus dans le pays, les épreuves de spécialité du nouveau Bac, initialement prévues au mois de mars 2021, sont finalement annulées et remplacées par du contrôle continu. On vous explique.

C’est dans un courrier adressé aux enseignants le 21 janvier au soir que le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer a annoncé cette nouvelle. En raison de l’épidémie de Covid-19 qui circule toujours très activement dans le pays, les premières épreuves de spécialité du nouveau Bac sont annulées.

Initialement prévues du 15 au 17 mars 2021, et comptant pour 30% de la note globale, ces épreuves de spécialité n'auront donc pas lieu et seront remplacées par du contrôle continu. On rappelle que le contrôle continu se base sur la moyenne des notes des trois premiers trimestres des élèves de terminale.

"Dans les propos des élèves, j'ai entendu les inquiétudes exprimées face aux difficultés de préparation aux épreuves des enseignements de spécialité" et "dans ceux des professeurs, j'ai été sensible à l'expression d'une fatigue éprouvée dans ce qui est vécu comme une course contre la montre", s’est ainsi justifié Jean-Michel Blanquer dans ce courrier.

Et pourquoi ne pas reporter ces épreuves de spécialité au mois de juin ? Ce choix "nous aurait conduits à engager élèves et professeurs dans une longue série d'épreuves, et nous aurait donc de facto obligé à une fermeture anticipée des lycées généraux et technologiques (...) La durée d'apprentissage des élèves aurait été amputée d'autant de semaines" a-t-il ajouté dans ce courrier.

En revanche, pour l’heure, le ministère de l’Éducation a décidé de ne pas modifier le calendrier concernant l'épreuve de philosophie (fixée le 17 juin) et du grand oral (prévue entre le 21 juin et le 2 juillet). Toutefois, l’épreuve de philo sera aménagée "pour que soient prises en compte les conditions particulières d'apprentissage des élèves depuis mars 2020".

Le ministère indique également que la plateforme Parcoursup "prendra en compte les moyennes qui sont portées dans les bulletins des deux premiers trimestres, ainsi que les appréciations des professeurs".

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche