Carême et Mercredi des Cendres : signification et histoire de ces traditions

Par Cécile D. · Publié le 17 février 2021 à 11h50 · Mis à jour le 17 février 2021 à 11h51
Le Carême démarre ce 17 février 2021 avec le Mercredi des Cendres. Quelles significations portent ces célébrations et quelle est l'origine de ces traditions si importantes pour les chrétiens ? On vous raconte.

Après Mardi-Gras, ses beignets et son carnaval, vient le Mercredi des Cendres et la période du carême. Que cachent ces termes un peu obscurs, mais qui renferment des traditions si importantes pour les chrétiens ? 

Le Mercredi des Cendres est le mercredi qui suit toujours Mardi-Gras. Vous l'avez lu dans notre article qui présente cette fête, le Mardi-Gras est le jour de tous les excès : il s'agit de faire la fête et de bien garnir sa table avant d'entrer dans une période "maigre". Ainsi, avec ce mercredi qui marque le premier jour du carême, les croyants doivent supprimer de leurs repas toutes viandes et plats recherchés.

Mais d'où vient ce nom si particulier ? Le Mercredi des Cendres, les croyants se rendent à l'église pour une célébration spéciale, au cours de laquelle les cendres des rameaux de l'année précédente sont consacrées et apposées sur les fronts des fidèles sous forme de croix. Les cendres sont hautement symboliques : il s'agit d'un signe de repentance. Elles représentent le péché et la fragilité de l'être. En s'en recouvrant, le croyant montre qu'il reconnaît ses péchés et demande à Dieu de lui pardonner.

La pénitence est au cœur de cette période du carême. Durant 40 jours (sans compter les dimanches), les fidèles vont manger maigre (sans viande et sans plats riches ou raffinés), prier, faire pénitence et faire l'aumône. 

Le carême commence donc avec le Mercredi des Cendres et s'achève le jour de Pâques, événement le plus important dans le calendrier chrétien. Toute la période du carême permet de se préparer à la mort et la résurrection du Christ. Les croyants tentent de se rapprocher de lui en menant des actions concrètes : ils doivent se priver de ce qui éloigne de Dieu, adopter un chemin d'humilité par la prière et la pénitence, et ils doivent se tourner vers ceux qui ont besoin d'aide.

Pendant le carême, les croyants célèbrent également la Semaine sainte, qui se situe juste avant Pâques et met fin au carême. Elle débute avec le dimanche des Rameaux (célébration de l’entrée solennelle du Christ à Jérusalem) et inclut le jeudi saint (célébration de la cène et de l’institution de l’Eucharistie), le Vendredi saint (célébration de la Passion du Christ et de sa mort sur la croix) et s’achève dans la nuit du samedi saint au dimanche de Pâques.

Pourquoi 40 jours ? Cette période représente les 40 années passées dans le désert par le peuple d’Israël, entre sa fuite d’Égypte et son entrée en terre promise. Ce nombre peut aussi être associé aux 40 jours passés par Jésus Christ dans le désert, entre son baptême et le début de sa vie publique. D'ailleurs, le mot "carême" vient de la contraction du mot latin quadragesima, qui signifie « quarantième ».

Tout comme le Ramadan, avec lequel il a de nombreux points communs, le carême est une fête mobile : sa date change chaque année. Elle est calculée en fonction de Pâques, c'est-à-dire qu'elle doit commencer 40 jours avant (sans compter les dimanches). La date de Pâques, elle est déterminée selon la lune. Pâques est le dimanche qui suit la première pleine lune du printemps, qui débute lui le 21 mars.

Informations pratiques

Dates et Horaires
Du 17 février 2021 au 3 avril 2021

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche