Covid et couvre-feu : contrôles routiers renforcés dans toute la France ce week-end

Par Laurent P. · Publié le 19 février 2021 à 18h42 · Mis à jour le 19 février 2021 à 18h44
Avec la Covid et un week-end ensoleillé qui se profil à l'horizon, ainsi que des températures dignes d'un mois d'avril, de nombreuses préfectures de police ont annoncé renforcer ses contrôles ce vendredi, ce samedi et ce dimanche dans tout le pays, pour s'assurer du respect du couvre-feu.

Les autorités en renfort pour faire respecter les mesures sanitaires liées à la Covid... De nombreuses régions ont annoncé renforcer dès ce vendredi 19 février et pendant tout le week-end les contrôles routiers dans tout le territoire. La raison de ce renforcement des contrôles ? Le beau temps et les températures qui vont avec prévus ce week-end, et qui pourraient inciter les Français à se relâcher dans le respect des mesures sanitaires et du couvre-feu.

Ainsi donc, en Île-de-France, la préfecture de police a annoncé déployer 700 agents supplémentaires dès ce vendredi pour effectuer des contrôles dans toute l'Île-de-France. Ce week-end, ce ne sont pas moins de 4000 agents qui sont attendus dans la région. Une deuxième semaine de vacances pour les Franciliens, et un week-end qui s'annonce chargé sur les routes, d'où la nécessité des contrôles.

En Eure-et-Loir, même chose : la préfecture a annoncé intensifier ses contrôles dès ce vendredi, alors que l'académie d'Orléans-Tours est à son tour en vacances scolaires dès ce soir. Et de préciser dans un tweet que les rassemblements festifs restent interdits, à l'image de soirées clandestines ou rave party.

En Meurthe-et-Moselle, les contrôles seront également plus stricts pour les mêmes raisons. Un département sous haute surveillance, alors que l'est du pays est particulièrement touché par l'épidémie et observé avec attention pour les autorités sanitaires et l'exécutif.

En Auvergne-Rhône-Alpes, mêmes mesures : les contrôles routiers sont renforcés dès ce vendredi pour faire respecter le couvre-feu. À Lyon, après avoir mis fin à plusieurs rassemblements festifs, pourtant interdits, la préfecture a également décidé d'interdire la consommation d'alcool sur la voie publique ce samedi, de 12h à 18h.

Pour rappel, en cas de non-respect des restrictions, vous encourez une amende de 135 euros.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche