Vidal promet la gratuité des protections périodiques pour les étudiantes à la rentrée prochaine

Par Cécile D. · Mis à jour le 23 février 2021 à 14h57 · Publié le 23 février 2021 à 14h57
La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal a annoncé, ce mardi 23 février, que les protections périodiques seraient gratuites pour toutes les étudiantes à la rentrée prochaine. Cette décision s'inscrit dans le cadre de la lutte contre la précarité des jeunes.

Les étudiantes pourront bientôt profiter de protections hygiéniques gratuites. C'est ce qu'a annoncé Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur ce mardi 23 février 2021, lors d'une rencontre avec des étudiants à Poitiers. Une mesure d'aide qui s'inscrit dans le plan du gouvernement pour lutter contre la précarité chez les jeunes

Cette décision était attendue depuis très longtemps par les organisations étudiantes et les associations féministes qui demandent régulièrement des actions pour mettre fin à la précarité menstruelle et à la pauvreté, très présente chez les jeunes. 

Le gouvernement prévoit donc d'installer des distributeurs de protections hygiéniques dans les résidences universitaires des Crous et les services de santé universitaires. L'objectif est de fournir toutes les protections nécessaires à toutes les étudiantes dès la rentrée prochaine. « On vise 1500 distributeurs et une gratuité complète à la rentrée », a assuré Frédérique Vidal.

Une initiative louable, mais qui peut être encore étendue : de nombreuses femmes de tout âge sont victimes de précarité menstruelle. Sur ce point, de nombreuses associations appellent la France à suivre le modèle de l'Ecosse, qui a rendu les protections périodiques gratuites pour toutes depuis plus d'un an.

Cette mesure s'ajoute également à l'action menée en Île-de-France, visant à installer des distributeurs de produits périodiques gratuits dans les lycées de la région.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche