Coronavirus : le confinement en week-end ne serait pas suffisant selon le Pr Rémi Salomon

Par Rizhlaine F. · Photos par Rizhlaine F. · Publié le 25 février 2021 à 14h48 · Mis à jour le 25 février 2021 à 14h49
Alors que le premier ministre Jean Castex devrait annoncer des mesures locales ce jeudi soir, le Pr Rémi Salomon a indiqué ce jeudi 25 février matin auprès de BFM-RMC que le confinement en week-end ne suffira probablement pas face à l'épidémie de coronavirus en France.

Alors que les français s'attendaient à un nouveau confinement national pour contrer l'épidémie de coronavirus et la menace des variants, le gouvernement français semble vouloir ouvrir une autre voie. Après avoir laissé sa chance au couvre-feu avancé à 18h, désormais les restrictions se durcissent... mais à échelle locale. Ainsi Mayotte connait de nouveau un confinement tandis que les Alpes Maritimes et Dunkerque se confinent le week-end seulement. À La Réunion en revanche, on passe sous couvre-feu. 

Des mesures locales pour éviter un reconfinement national. C'est ainsi que Gabriel Attal aura résumé la stratégie actuelle du gouvernement à l'issue du conseil des ministres ce mercredi 24 février 2021. Le lendemain, c'est au tour du premier ministre Jean Castex de s'exprimer à l'occasion d'une conférence de presse lors de laquelle on s'attend à l'annonce d'autres mesures ciblées sur les zones où la situation est particulièrement préoccupante.

Mais pour le Professeur Rémi Salomon, président de la Commission médicale d’établissement de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, la situation appelle à des mesures plus strictes. Interrogé par BFMTV-RMC, le médecin a ainsi indiqué qu'un confinement en week-end ne suffirait "probablement pas", avançant que le virus se transmet également en semaine. 

Visuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinement Covid : « il faut vraiment diminuer les interactions 7j/7 », selon le Pr Rémi Salomon
Alors que Jean Castex doit prendre la parole ce jeudi, le professeur Rémi Salomon, président de la commission médicale de l'AP-HP, juge indispensable de "diminuer les interactions 7j/7".

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche