Val-d'Oise : le commissariat de Sarcelles attaqué au mortier par une trentaine de personnes

Par Alexandre G. · Publié le 26 février 2021 à 11h02 · Mis à jour le 26 février 2021 à 11h04
Dans la soirée du jeudi 25 février 2021, environ trente personnes ont pris pour cible le commissariat de Sarcelles, situé dans le Val-d'Oise. Pendant près d'une demi-heure, les assaillants ont lancé des projectiles sur le bâtiment et utilisé un mortier d'artifice.

Le commissariat de Sarcelles attaqué au mortier d'artifice. Pendant près d'une demi-heure, une trentaine d'individus ont attaqué le commissariat de Sarcelles, situé dans le Val-d'Oise. À partir de 19h25 ce jeudi 25 février 2021, des projectiles et des tirs de mortiers d'artifice ont été utilisés contre le bâtiment de la police nationale

Fort heureusement, aucun blessé n'est à déplorer. À l'heure actuelle, comme le confirment nos confrères de France Info, trois personnes sont en garde à vue. Elles doivent ensuite être auditionnées dans la matinée. Les forces de police n'ont donné aucune indication sur l'identité des personnes suspectes. D'autres informations devraient être communiquées dans les prochaines heures à ce sujet. 

Aussi, la dernière attaque d'un commissariat en Île-de-France remonte à octobre 2020. C'était alors le commissariat de Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, qui était attaqué par des individus. Une attaque survenue seulement trois jours après l'agression de deux policiers à Herblay, dans le Val-d'Oise

Depuis fin janvier, les états généraux des forces de l'ordre se déroulent partout en France. Le "Beauvau de la sécurité", organisé par le gouvernement sous l'impulsion de Gérald Darmanin, doit permettre de renouer le dialogue entre policiers, gendarmes et la population. 

Police : un "Beauvau de la Sécurité" dès janvier annonce Emmanuel Macron Police : un "Beauvau de la Sécurité" dès janvier annonce Emmanuel Macron Police : un "Beauvau de la Sécurité" dès janvier annonce Emmanuel Macron Police : un "Beauvau de la Sécurité" dès janvier annonce Emmanuel Macron ”Beauvau de la sécurité” : la grande concertation nationale officiellement lancée
Après les nombreuses polémiques autour de la controversé loi ”sécurité globale” et la publication de vidéos ”choquantes” de violences policières, le président de la République a précisé l'organisation d'un ”Beauvau de la Sécurité” début 2021. Un évènement qui doit être ”la première pierre de la grande loi de programmation de sécurité intérieure” selon Gérald Darmanin, réunissant syndicats de police, élus et citoyens. Le top départ officiel de la concertation a été donné ce lundi 1er février par le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche