Episode de pollution en Île-de-France : vitesse encore réduite ce vendredi 12 novembre

Par Caroline J. · Mis à jour le 12 novembre 2021 à 08h44 · Publié le 9 novembre 2021 à 12h38
En raison des conditions météorologiques, l'épisode de pollution aux particules fines se poursuit ce vendredi en Île-de-France. Aussi, la Préfecture de police a décidé de reconduire ses mesures, en réduisant à nouveau la vitesse maximale autorisée pour cette journée du 12 novembre 2021.

Depuis mercredi, la pollution est plus intense que d’habitude en Île-de-France. En raison de "la persistance de conditions anticycloniques", "l'accumulation des polluants émis par le chauffage au bois et le trafic routier" provoque un épisode de pollution aux particules fines PM10 et PM2.5 en Île-de-France. C'est ce qu'a fait savoir ce jeudi Airparif, l'observatoire de la qualité de l'air en région francilienne. Hier, le stationnement résidentiel était d'ailleurs gratuit à Paris. La Préfecture de police avait aussi décidé de mettre en place plusieurs mesures

Ce vendredi 12 novembre 2021, on apprend que ces mesures sont reconduites "en raison des conditions encore partiellement dégradées". Ces mesures vont se poursuivre "jusqu'à amélioration complète de la qualité de l'air", a fait savoir la Préfecture de police.  

 

Alors, quelles sont ces mesures spécifiques ? Tout d'abord, la vitesse maximale autorisée est réduite sur l’ensemble du réseau Île-de-France. Ainsi, la vitesse doit être limitée à 110 km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130 km/h, à 90 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 90 km/h, ainsi que sur les routes nationales et départementales limitées à 80 km/h ou à 90 km/h.

Par ailleurs, la Préfecture de police rend obligatoire le contournement par la rocade francilienne "pour les véhicules en transit dont le PTAC (poids total autorisé en charge, ndlr) excède 3,5 tonnes". 

Enfin, la Préfecture interdit par ailleurs l'utilisation du chauffage individuel au bois d'appoint ou d'agrément, qui "contribue le plus fortement à l'émission de particules fines". Les dérogations de brûlage à l'air libre des déchets verts sont également suspendues. 

En raison de cet épisode de pollution, le ministère de la Santé recommande aux personnes vulnérables et sensibles (femmes enceintes, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, personnes asthmatiques…) de privilégier des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort, mais aussi d’éviter les zones à fort trafic routier, plus précisément aux périodes de pointe.

Enfin, pour le reste de la population, le ministère conseille de réduire, voire de reporter, les activités physiques et sportives intenses.

Informations pratiques

Dates et Horaires
Le 12 novembre 2021

×

    Site officiel
    www.airparif.asso.fr

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche