Les Restos du Cœur lancent leur collecte nationale ce week-end

Par Cécile D. · Publié le 5 mars 2021 à 10h59 · Mis à jour le 5 mars 2021 à 10h59
Le week-end des Restos du Cœur commence ce vendredi 5 mars : jusqu'au dimanche 7, 75 000 bénévoles sont mobilisés partout en France pour la collecte nationale de denrées alimentaires et de produits d'hygiène.

Les Restos du Cœur sont prêts à mener à bien leur nouvelle collecte nationale, ce week-end du 5 au 7 mars 2021. L'association créée par Coluche a pu mobiliser 75 000 bénévoles sur tout le territoire français afin de recueillir les dons des citoyens et redistribuer ces denrées à ceux qui en ont besoin.

Invité au micro de France Info ce vendredi 5 mars, Patrice Douret, président des Restos du Cœur, révèle en quoi cette collecte est importante en période de crise sanitaire et économique.

« Cette année est une année assez particulière. Et effectivement, ce que l'on constate, c'est une intensification des situations de pauvreté avec de vraies inquiétudes pour les semaines et les mois à venir. C'est maintenant qu'on doit agir pour éviter la bascule des personnes en situation de précarité vers des situations de pauvreté », avertit le président de l'association.

Depuis plusieurs mois déjà, les bénévoles constatent une hausse des demandes, notamment de la part des jeunes de moins de 25 ans : les étudiants tombent de plus en plus dans la précarité. « Depuis deux ans nous alertons sur la situation des jeunes de moins de 25 ans. Elle nous préoccupe et nous révolte. Les étudiants sont une population qui aujourd'hui souffre. (...) S'il y avait une raison de plus d'aider les étudiants aujourd'hui, s'il en fallait qu'une seule, n'oublions pas que lorsque Coluche a créé les Restos du cœur, ce sont les étudiants qui l'ont aidé pour la mise en place de l'association », rappelle-t-il.

Aussi importante soit-elle, cette collecte ne peut avoir lieu partout. En raison de l'épidémie de Covid-19, elle a dû être suspendue dans une dizaine de départements. De plus, l'association a mis en place des protocoles sanitaires très stricts pour éviter que les bénévoles, les clients ou le personnel des magasins impliqués dans cette collecte ne soient infectés. 

Les Restos du Cœur espèrent recevoir au moins 7 400 tonnes de denrées cette année, le même chiffre qu'en 2020. Plus l'association reçoit de dons, plus son aide peut s'étendre dans le temps, jusqu'aux mois d'été. 

Que donner ? De la nourriture bien sûr, mais aussi, et surtout, des produits d'hygiènes et des produits pour bébé, souvent oubliés alors qu'ils font partie des produits les plus coûteux et qu'il est difficile de s'en passer. « C'est assez intolérable de savoir qu'il faut faire le choix entre un gel douche et un repas. Le meilleur remerciement pour les 75 000 bénévoles, dont les 12 000 qui nous rejoignent seulement pour cette opération ce week-end, ce serait de pouvoir repartir avec des chariots et des cartons pleins. Chaque don compte, même les petits. C'est l'addition de tout ça qui fait que ça fonctionne », insiste Patrice Drouet. 

Ce week-end des Restos est aussi marqué par le concert des Enfoirés, diffusé à la télévision ce vendredi 5 au soir. Une édition elle aussi très spéciale : «  L'absence de public a été forte, c'est vrai que c'est assez marquant de voir la Halle Tony Garnier, qui est une grande salle, de voir le spectacle sans public. Les artistes se sont vraiment mobilisés, ils sont hyper motivés », explique le président de l'association.

Sans les ventes de place de concert, par rapport aux années précédentes, les Restos du Cœur perdent quatre à cinq millions d'euros de billetterie. D'où l'importance d'acheter cette année le CD ou le DVD du spectacle. « Un CD ou un DVD, c'est l'équivalent de 17 repas. C'est vraiment important pour nous », conclut Patrice Drouet.

Informations pratiques

Dates et Horaires
Du 5 mars 2021 au 7 mars 2021

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche