Reconfinement à Paris : "aucun appel, ni même aucune information", déplore Anne Hidalgo

Par Alexandre G. · Photos par Alexandre G. · Publié le 17 mars 2021 à 15h13 · Mis à jour le 18 mars 2021 à 18h49
À la veille d'inévitables annonces de la part de l'exécutif concernant un durcissement des mesures en Île-de-France, la maire de Paris indique n'avoir reçu aucun signe ni même indice de la part du gouvernement, déplorant au passage cette méthode. À peine deux heures plus tard, le porte-parole du gouvernement a indiqué ce mercredi 17 mars 2021, en sortie du conseil des ministres, que le président Macron allait s'entretenir via visioconférence avec les élus locaux de la région Île-de-France, qui se préparent dans tous les cas à un durcissement des mesures dès ce week-end.

"À ce stade je n'ai eu aucun appel, ni même aucune information" au sujet d'un éventuel reconfinement à l'échelle de Paris ou de la région Île-de-France. Voilà le constat alarmant déploré aux alentours de midi ce mercredi 17 mars 2021 par la maire de Paris Anne Hidalgo, alors que l'exécutif multiplie les messages de confirmation à propos d'un reconfinement imminent en Île-de-France et dans les Hauts-de-France

Forcément, la maire socialiste -jamais avare de pics à l'encontre du gouvernement- a jugé "qu'on pouvait faire mieux en termes de méthode", regrettant qu'une réunion avec le préfet de région ait été annulée ce mardi, veille de conseil de défense sanitaire. Au sujet du reconfinement ou du durcissement des mesures restrictives, Anne Hidalgo confirmait n'être au courant de rien, alors qu'elle était en déplacement à Douai dans le Nord, pour lancer sa plateforme "Idées en commun", tremplin participatif essentiel en vue des prochaines élections présidentielles de 2022

Un constat contredit par Gabriel Attal deux heures plus tard 

Dans la foulée, à peine deux heures plus tard aux alentours de 14h, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal donnait un compte-rendu des discussions entendues lors du Conseil de défense sanitaire et du conseil des ministres, ce mercredi 17 mars 2021. Juste après avoir confirmé que "des mesures supplémentaires seront prises dès ce week-end en Île-de-France et dans les Hauts-de-France", et qu'elles pourraient aller "jusqu'à un confinement, ce dernier a indiqué que le président Macron participerait à une "visioconférence" dès cet après-midi avec les "élus locaux d'Île-de-France".

Selon les dernières informations relayées par nos confrères de CNews, Emmanuel Macron échangera bien avec les maires d'Île-de-France juste après son déplacement à l'hôpital de Poissy, dans les Yvelines. La maire de Paris Anne Hidalgo, ou au moins un de ses représentants devraient être invités à la visioconférence, au même titre que d'autres maires de la région. Pour l'heure, la Mairie de Paris confirmait ce matin qu'aucune discussion n'était prévue avec le gouvernement ou la préfecture de police à ce sujet. 

Visuel Paris Palais de l'ElyséeVisuel Paris Palais de l'ElyséeVisuel Paris Palais de l'ElyséeVisuel Paris Palais de l'Elysée Confinement : ”Des mesures supplémentaires seront prises” en Île-de-France, confirme Attal
Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal dévoile son compte-rendu suite aux réunions de l'exécutif ce mercredi 17 mars 2021. Étant donné que ”la situation épidémique se dégrade”, il a confirmé que ”des mesures supplémentaires seront prises dès ce week-end”, en Île-de-France et dans les Hauts-de-France. Le président Macron doit trancher entre un reconfinement strict 7 jours sur 7, ou seulement le week-end. Quant à la décision finale en la matière, ce dernier renvoie à la ”conférence de presse de demain”.

Covid : Macron organise une réunion sur la campagne de vaccination à l'Élysée Covid : Macron organise une réunion sur la campagne de vaccination à l'Élysée Covid : Macron organise une réunion sur la campagne de vaccination à l'Élysée Covid : Macron organise une réunion sur la campagne de vaccination à l'Élysée Covid : Vers un reconfinement en Île-de-France ? Les deux alternatives étudiées par le gouvernement
Alors que certains se demandent si la France échappera à un troisième confinement à cause de l'épidémie, le Premier ministre Jean Castex a fait savoir que l'option d'un reconfinement au moins à l'échelle de la région Île-de-France, la plus touchée, était clairement à envisager dès à présent, en raison de l'aggravation conséquente des marqueurs de l'épidémie du Covid-19 ces derniers jours. Deux options sont sur la table de l'exécutif : un reconfinement ”dur”, 7 jours sur 7, avec des écoles toujours ouvertes ; et un confinement le week-end, à l'image des mesures en vigueur dans le Pas-de-Calais et les Alpes-Maritimes.

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche