Covid : près de 2 millions des plus de 75 ans non-vaccinés, l'Assurance Maladie continue les appels

Par Elodie D., Rizhlaine F., Cécile D. · Publié le 17 avril 2021 à 12h13 · Mis à jour le 17 avril 2021 à 12h16
L'Assurance Maladie bataille pour vacciner les plus de 75 ans. Appels, SMS, courrier, la CPAM veut à tout prix vacciner cette population à risque, et leur réserve des rendez-vous coupe-file. Avec un succès mitigé -à peu près 35 000 rendez-vous pour 350 000 appels ces derniers jours- les appels téléphoniques vont se poursuivre.

La campagne de vaccination se poursuit en France. Alors que l'ouverture des vaccinodromes devrait permettre d'accélérer le rythme des injections, désormais, tous les Français de plus de 55 ans peuvent se faire vacciner. Par ailleurs, afin de faciliter les démarches, les vaccins Pfizer et Moderna sont disponibles en pharmacie ainsi que chez les médecins traitants

Mais les Français de plus de 75 ans, prioritaires jusque là, se sont-ils tous fait vacciner ? Le directeur général de la CNAMThomas Fatôme, indique qu'ils seraient près de 2 millions à ne pas avoir pris rendez-vous. Un fait qui ne relèverait pas nécessairement d'un refus de se faire vacciner.

Dans certains territoires comme dans la Seine-Saint-Denis, ou l'Essonne, des personnes âgées ont déjà été contactées par l'Assurance Maladie pour leur proposer de les aider à obtenir un rendez-vous. Sur FranceInfo, Thomas Fatôme indique qu'il y a "une diversité de situations". "Des gens qui n'y pensent plus. Des gens qui ne savent plus s'ils y ont droit ou pas, qui ont pu essayer d'appeler et essayer d'aller sur les plateformes. C’est un vrai plus qu'on leur apporte quand on les appelle et qu'on leur fixe ce rendez-vous quand ils sont d'accord. [...] Après, c'est évidemment ils restent libres de savoir s'ils veulent se faire vacciner ou pas."

En plus de la campagne téléphonique, l'Assurance maladie envoie des SMS et des courriers papier à toutes les personnes concernées.

Une récente étude estime que 90% des adultes français doivent se faire vacciner si le pays veut atteindre l'immunité collective avant la fin de l'année 2021. Pour arriver à ce haut pourcentage, le gouvernement tente de convaincre les Français de se faire vacciner par tous les moyens.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche