Coronavirus : à Paris, 25 bibliothèques ferment suite au droit de retrait exercé par les salariés

Par Rizhlaine F. · Publié le 28 mars 2021 à 16h01 · Mis à jour le 28 mars 2021 à 16h02
À Paris, 25 bibliothèques ont fermé ce samedi 27 mars 2021. Les salariés ont exercé leur droit de retrait pour protester contre des conditions de travail jugées inadaptées à la hausse de la propagation du coronavirus en Île-de-France.

Cela fait une semaine que Paris et l'Île-de-France connaissent une nouvelle forme de confinement, plus souple que les précédents. S'il est encore trop tôt pour mesurer l'efficacité de cette mesure, la situation épidémique est telle que la région présente les plus forts taux d'incidence de France à échelle départementale. Dans les hôpitaux, on tire la sonnette d'alarme... et dans les bibliothèques, maintenues ouvertes pendant ce confinement, les bibliothécaires exercent leur droit de retrait

Ainsi, 25 d'entre elles soit près de la moitié des bibliothèques parisiennes ont fermé leurs portes ce samedi 27 mars 2021. Les salariés protestent contre des conditions de travail qu'ils jugent non-adaptées à la situation épidémique de la région. Ils ont donc décidé d'exercer leur droit de retrait. Ils revendiquent d'une part la limitation du nombre de salariés présents simultanément au sein des différents sites et dénoncent des systèmes de ventilation défectueux dans certaines bibliothèques ce qui présente un risque de transmission du virus par l'aérosolisation. 

Des problématiques qui surviennent alors que la région parisienne fait face à une situation préoccupante. L'épidémie s'y accélère notamment en raison du variant anglais qui y est désormais devenu dominant et qui est 70% plus transmissible que la souche historique. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche