Ecoles et classes fermées : comment jongler entre le travail et la garde des enfants ?

Par Cécile D. · Publié le 31 mars 2021 à 10h41 · Mis à jour le 31 mars 2021 à 10h41
Le nouveau protocole sanitaire en place dans les écoles stipule qu'une classe doit fermer dès le premier cas de contamination. Avec cette règle, de nombreux enfants se retrouvent à la maison, forçant les parents à devoir allier travail et école à la maison. Quelques conditions régissent ces situations délicates.

Un cas, une classe fermée, telle est désormais la consigne à appliquer dans les écoles. Une règle radicale qui multiplie les fermetures de classes à une vitesse impressionnante. En Île-de-France, on compte déjà 315 classes fermées dans les établissements scolaires de l'académie de Versailles, et 536 dans celle de Créteil. 

Les parents se retrouvent donc avec un nouveau problème sur les bras : leurs enfants sont renvoyés à la maison, et ils doivent trouver le moyen de s'en occuper. Pour beaucoup, cela signifie prendre un congé, ou devoir jongler entre le télétravail et l'école à la maison. Quelles options s'offrent à vous si vous vous retrouvez dans cette situation ?

Si vous êtes salariés dans le secteur privé, les règles stipulent que vous pouvez bénéficier d'un chômage partiel pour garder votre enfant de moins de 16 ans ou votre enfant en situation de handicap, sous certaines conditions. Pour être placé en chômage partiel, il faut qu'aucun des deux parents ne puisse faire de télétravail.

Vous devez également présenter un justificatif de la fermeture de la classe, délivré par l’établissement ou la mairie. Vous devez également fournir une attestation sur l’honneur indiquant que vous êtes le seul parent à demander un arrêt de travail vous permettant de garder votre enfant. Seul un parent par foyer peut revendiquer le chômage partiel pour ce motif. Lorsque votre employeur vous l'accorde, vous touchez 84% de votre salaire net, et l'entreprise peut éventuellement compléter le revenu. Votre chômage partiel démarre au premier jour de la fermeture de la classe et jusqu’à la réouverture de celle-ci.

Les fonctionnaires et salariés de la fonction publique sont placés en télétravail. Ceux qui ne peuvent pas travailler depuis chez eux obtiennent une autorisation spéciale d'absence et reçoivent 100% de leur salaire net. Ici aussi, seul un parent sur les deux peut prétendre à ce dispositif. 

Enfin, les travailleurs indépendants et les contractuels de droit public peuvent demander un arrêt de travail dérogatoire indemnisé sans délai de carence. Plusieurs statuts entrepreneuriaux sont inclus dans cette catégorie : les travailleurs indépendants, les travailleurs non-salariés agricoles, les artistes auteurs, les professions libérales, les professions de santé, les gérants salariés et les contractuels de droit public de l’administration et même les stagiaires de la formation professionnelle, les assistantes maternelles et les gardes d’enfant à domicile.

Ainsi, les personnes concernées dans cette troisième catégorie doivent soumettre leur demande à l'assurance maladie ou la mutualité agricole, qui délivre l'arrêt de travail après que vous ayez fait votre déclaration en ligne. Les stagiaires, eux, sont déclarés par leur organisme de formation et les contractuels de droit public par leur employeur. Tous doivent fournir le justificatif de fermeture de classe et l'attestation sur l'honneur que vous êtes le seul parent à demander l'arrêt de travail.

Les classes sont fermées dès la détection du cas de Covid-19, et pour une durée de deux à trois semaines, comme l'a annoncé Jean-Michel Blanquer. En revanche, si Emmanuel Macron décide d'annoncer la fermeture de toutes les écoles ce mercredi 31 mars au soir, cette durée de fermeture pourrait s'allonger sur plusieurs mois. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche