Opérations escargot des agriculteurs prévues sur les routes d'Île-de-France ce vendredi

Par Alexandre G. · Publié le 1 avril 2021 à 11h52 · Mis à jour le 1 avril 2021 à 11h54
À l'appel du syndicat FNSEA, des agriculteurs annoncent des opérations escargots sur les routes d'Île-de-France ce vendredi 2 avril 2021, jour de départ pour des milliers de Franciliens après la confirmation d'un confinement à l'échelle nationale dès ce samedi, avec une tolérance accordée par les forces de l'ordre concernant les déplacements interrégionaux précisément pour ce week de Pâques. Les agriculteurs réclament une refonte de la politique agricole commune européenne.

Les agriculteurs en colère montent à Paris pour faire entendre leur voix. Des opérations escargot sont prévues ce vendredi 2 avril 2021 à partir de 6h du matin dans toute l'Île-de-France, annonce le syndicat agricole FNSEA du nord de la France et de la région capitale. Les agriculteurs s'apprêtent à organiser des barrages filtrants sur les routes d'Île-de-France, dans le but de dénoncer la réforme menée par le gouvernement concernant la Politique agricole commune européenne

Concrètement, les tracteurs des agriculteurs ne devraient pas bloquer le périphérique parisien ni la A86, axe majeur de circulation. En ce sens, une quinzaine de points de rendez-vous doivent être décidés dans les prochaines heures au cours d'une réunion entre les agriculteurs et les responsables de la FNSEA, à la manoeuvre. Aucun lieu n'a été communiqué pour l'instant, mais toutes les autres routes d'Île-de-France peuvent toutes être concernées par des blocages, à l'exception du périphérique et de l'A86

Aussi, les agriculteurs mécontents ont précisé leurs revendications. D'abord, ce sont les aides perçues par ces derniers, qui auraient "diminué de moitié", comme l'affirme à nos confrères de France Bleu Paris Stéphane Sanchez, directeur de la FNSEA du Grand bassin parisien, à l'initiative des opérations escargot à venir. Dans un communiqué, les agriculteurs indiquent n'avoir "plus rien à perdre". Surtout, le responsable syndical rappelle que les conditions à remplir avant d'obtenir les aides de l'État se sont durcies. Pour bon nombre des agriculteurs, il faut désormais répondre à de nombreuses conditions agroécologiques avant de toucher le moindre centime. Ce qui exclut des milliers d'agriculteurs de l'obtention des aides. 

Informations pratiques

Lieu

1er Arrondissement
75001 Paris 1

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche