Ecoles fermées : les assistantes maternelles ont le droit d'accueillir des enfants en avril

Par Cécile D. · Publié le 2 avril 2021 à 17h33 · Mis à jour le 2 avril 2021 à 17h33
Après une série d'annonces contradictoires, l'exécutif a finalement tranché : les assistantes maternelles ont bien le droit d'accueillir des enfants pendant les trois premières semaines d'avril, alors que les écoles et les crèches sont fermées.

Emmanuel Macron annonçait, mercredi 31 mars dernier, la fermeture des crèches, écoles, collèges et lycées du 3 avril au 2 mai 2021. Une décision qui a semé le trouble dans la population, mais également dans le gouvernement, semble-t-il. Jeudi 1er avril, les services du Premier ministre révélaient que les assistantes maternelles ne seraient pas autorisées à accueillir des enfants du 3 au 26 avril, « en cohérence avec les crèches. » Quelques heures plus tard, le gouvernement corrige le tir et annonce que cette décision est pour le moment en suspens.

Ce vendredi 2 avril en fin d'après-midi, le gouvernement a finalement décider que les assistantes maternelles sont autorisées à travailler pendant les trois prochaines semaines. Cette décision touche 280 000 assistantes maternelles, et bien plus de parents, puisqu'elles accueillent en moyenne entre un et quatre enfants.

Selon BFMTV, qui cite Nathalie Diore, secrétaire nationale de la Confédération des Syndicats d'Assistants Familiaux et Assistants Maternels, les parents qui ont besoin de faire garder leur enfant par l'assistante maternelle pourront le faire. Cette information, qui provient d'un syndicat, n'a cependant pas encore été officialisée par le gouvernement.

Si l'assistante maternelle refuse de garder un enfant en dépit de la demande de ses parents, elle ne sera pas indemnisée. Si les parents n'ont pas besoin de faire garder leur enfant, les professionnelles pourront bénéficier du chômage partiel, et de l'indemnisation à 80% du salaire net

France Info rappelle que lors du confinement de mars 2020, les assistantes maternelles avaient pu bénéficier d'un allègement des normes, les autorisant à accueillir simultanément six enfants au lieu de quatre. De plus, les assistantes maternelles qui n'avaient pas pu exercer durant cette période avaient touché des indemnités exceptionnelles issues d'un dispositif mis en place pour les salariés travaillant pour des particuliers employeurs.

Pour les professionnelles amenées à fermer pendant le mois d'avril, les syndicats d'assistantes maternelles demandent des aides plus conséquentes. Dans un communiqué, l'intersyndicale veut « que l'indemnisation de l'activité partielle soit portée à 100% si le gouvernement décide de suspendre l'activité » et que « l'abattement fiscal dont les assistant(e)s maternel(le)s bénéficient en temps normal soit maintenu durant les périodes d'activité partielle. » La question de la priorité vaccinale est également posée.

Dans le même temps, les crèches et les écoles s'organisent pour recevoir les enfants des personnels prioritaires. Les gardes d'enfant à domicile ne sont pas concernées par ces nouvelles restrictions, assure le gouvernement. Les micro-crèches qui reçoivent moins de dix enfants sont également autorisées à ouvrir.

Coronavirus : les crèches se préparent au déconfinement et à une réouverture progressiveCoronavirus : les crèches se préparent au déconfinement et à une réouverture progressiveCoronavirus : les crèches se préparent au déconfinement et à une réouverture progressiveCoronavirus : les crèches se préparent au déconfinement et à une réouverture progressive Crèches relais pour les enfants des personnels prioritaires à Paris : inscriptions ouvertes
Suite aux dernières annonces d’Emmanuel Macron, tous les établissements scolaires, y compris les crèches, fermeront leurs portes dès le 6 avril 2021 et pour une durée de trois semaines. Toutefois, les enfants dont les parents exercent une profession prioritaire pourront être accueillis. Les familles parisiennes concernées ont jusqu’à ce vendredi 2 avril 2021 à 14h pour inscrire leur enfant au sein d’une crèche relais située dans l'un des arrondissements de la capitale. On vous explique.

Coronavirus : une attestation sur l'honneur suffit pour remettre son enfant à l'écoleCoronavirus : une attestation sur l'honneur suffit pour remettre son enfant à l'écoleCoronavirus : une attestation sur l'honneur suffit pour remettre son enfant à l'écoleCoronavirus : une attestation sur l'honneur suffit pour remettre son enfant à l'école Ecoles fermées : la liste des professions prioritaires dont les enfants pourront être accueillis
Lors de son allocution télévisée, Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des écoles partout en France et pendant 3 semaines, « sauf pour les enfants de soignants et de quelques autres qui seront accueillis, de même que les enfants en situation de handicap qui doivent pouvoir continuer à être accueillis dans le secteur médico-social ». Alors, quels sont les métiers concernés par cette exception ? On fait le point.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche