Covid : « Aller fêter Pâques n'est pas un motif dérogatoire », rappelle Jean-Baptiste Djebbari

Par Caroline J. · Publié le 2 avril 2021 à 11h56 · Mis à jour le 2 avril 2021 à 12h01
A quelques heures du week-end de Pâques, Jean-Baptiste Djebbari a tenu à rappeler les règles concernant les déplacements pour les jours à venir, alors que la France fait face à une troisième vague de Covid-19. Ce 2 avril, le ministre délégué aux Transports a affirmé qu’"aller fêter Pâques n’est pas un motif dérogatoire". Toutefois, si les Français veulent changer de région pour se confiner, « c’est possible ce week-end, lundi inclus » a-t-il écrit sur Twitter.

Alors que les « mesures de freinage » vont être élargies à l’ensemble du territoire métropolitain à compter de ce samedi à 19h, certains Français semblent encore un peu perdus suite aux nouvelles mesures sanitaires mises en place par le gouvernement, et notamment en ce qui concerne ce week-end de Pâques, pour lequel Emmanuel Macron a annoncé une « tolérance » pour les déplacements.

Covid : fin de la tolérance accordée pour le week-end de Pâques, nouvelles restrictions en vigueurCovid : fin de la tolérance accordée pour le week-end de Pâques, nouvelles restrictions en vigueurCovid : fin de la tolérance accordée pour le week-end de Pâques, nouvelles restrictions en vigueurCovid : fin de la tolérance accordée pour le week-end de Pâques, nouvelles restrictions en vigueur Week-end de Pâques : Emmanuel Macron annonce une tolérance pour les déplacements
À l’approche du week-end de Pâques, le Président de la République vient d'annoncer de nouvelles mesures de freinage pour tenter de limiter la propagation de l'épidémie de coronavirus. Si dans les prochains jours les déplacements interrégionaux et à plus de 10 km de son domicile devront être justifiés par un motif valable et une attestation, Emmanuel Macron annonce une tolérance pour rejoindre son lieu de confinement durant le week-end du Pâques, soit jusqu'au 5 avril 2021.

Ce 2 avril 2021, Jean-Baptiste Djebbari a donc tenu à rappeler aux Français ce qu’il est possible de faire ou non pour ce week-end de Pâques. Pour mieux expliquer les règles de déplacement à respecter ce fameux week-end de Pâques et au-delà, le ministre délégué aux Transports a posté sur son compte Twitter une série de différents messages, dont le premier est clair : « aller fêter Pâques n’est pas un motif dérogatoire ». « Mais si vous voulez changer de région pour vous confiner, c’est possible ce week-end, lundi inclus. » a-t-il précisé.

 

Concernant les semaines à venir, Jean-Baptiste Djebbari a expliqué qu’une attestation, avec un motif dérogatoire, sera nécessaire pour aller au-delà de 10 km. "Si vous habitez en zone rurale et que le magasin le plus proche est à 15km, vous pouvez évidemment vous y rendre", a-t-il indiqué.

Les concours et examens, les déménagements ou encore les déplacements pour garde d’enfants font aussi partie des motifs dérogatoires pour se déplacer entre les régions.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche