Covid : le pèlerinage à la Mecque autorisé pour 60 000 personnes vaccinées et résidant dans le pays

Par Cécile D. · Publié le 13 juin 2021 à 10h54 · Mis à jour le 13 juin 2021 à 10h54
L'Arabie Saoudite a fait savoir que le pèlerinage à la Mecque qui devrait être réalisé par les musulmans en juillet ne serait autorisé que pour 60 000 personnes vaccinées contre le Covid-19 et résidant sur le territoire. Cet événement religieux représente un grand risque sanitaire en période de pandémie.

En 2021, les musulmans du monde entier doivent renoncer à certains événements religieux importants. Lors du Ramadan de 2021, l'Arabie Saoudite avait déjà annoncé que seules les personnes vaccinées contre la Covid-19 seraient autorisées à venir faire le petit pèlerinage à la Grande Mosquée de La Mecque.

Pour le hadj, le pèlerinage qui se déroule en juillet, l'Arabie Saoudite impose de nouvelles restrictions : seuls 60 000 croyants vaccinés sont autorisés à faire le pèlerinage jusqu'à la Mecque, et ils doivent déjà habiter sur le territoire saoudien. Pas de visiteurs étrangers donc.

Ce samedi 12 juin, le ministère du Hajj a précisé dans un communiqué relayé par l'agence officielle SPA que les pèlerins autorisés devaient avoir entre 18 et 65 ans, être des résidents ou des nationaux, ne pas souffrir d'une maladie chronique et avoir été vaccinés contre le Covid-19.

Habituellement, environ 2,5 millions de croyants venus du monde entier se réunissent à la Mecque pour le hadj. « Considérant la foule immense qui effectue le hadj, en passant de longs moments dans plusieurs endroits spécifiques, le plus haut niveau de précaution sanitaire est nécessaire », justifie le ministère saoudien. Il ajoute que les autorités sanitaires vont encadrer et surveiller cet événement, notamment pour prévenir l'apparition de nouveaux variants.

D'une manière générale, l'Arabie Saoudite n'ouvre ses frontières qu'à un petit nombre de pays en raison de la crise sanitaire. Les voyageurs non saoudiens en provenance de l'étranger doivent « se soumettre à une septaine dans une structure d’hébergement agréée par le gouvernement saoudien dans la ville d’arrivée sur le territoire. La réservation du lieu de quarantaine doit s’effectuer par le biais de la compagnie aérienne. Un test PCR doit être réalisé le 1er jour et le dernier jour de cette septaine. » Ces restrictions ne sont pas imposées aux citoyens saoudiens et aux personnes vaccinées présentant leur certificat d'immunité.

Cette fois encore, les musulmans sont privés de pèlerinage, un voyage religieux très important que tout croyant doit effectuer au moins une fois dans sa vie s'il en a la capacité. Cependant, avec plus de 465 000 cas de Covid-19 et plus de 7 500 décès, l'Arabie Saoudite ne transige pas et protège sa population le plus possible face à un virus très dangereux.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche