Covid : Le petit pèlerinage à la Mecque autorisé pour les personnes vaccinées uniquement

Par Cécile D. · Publié le 6 avril 2021 à 16h19 · Mis à jour le 6 avril 2021 à 16h19
L'Arabie Saoudite a fait savoir que le petit pèlerinage à la Mecque réalisé par les musulmans pendant le Ramadan ne serait autorisé que pour les personnes vaccinées contre la Covid-19.

Alors que le Ramadan de 2021 s'apprête à commencer, l'Arabie Saoudite souhaite protéger sa population et a déclaré que seules les personnes vaccinées contre la Covid-19 seraient autorisées à venir faire le petit pèlerinage à la Grande Mosquée de La Mecque.

Le ramadan est une période de prière et de spiritualité importante pour les musulmans du monde entier. C'est pour beaucoup le moment idéal pour faire un pèlerinage jusqu'à La Mecque. Cependant les autorités saoudiennes ne veulent pas voir débarquer des millions de croyants en temps de pandémie.

Lundi 5 avril, le ministère du Hajj a donc indiqué dans un communiqué que « seules les personnes immunisées » contre la Covid-19 seraient autorisées à effectuer l'omra (le petit pèlerinage) ou les prières dans la Grande Mosquée de La Mecque, dès le début du ramadan. L'Arabie Saoudite précise que les croyants autorisés à venir à la Mecque sont ceux qui ont reçu deux doses de vaccin, ceux qui ont reçu une seule dose dans les 14 jours précédents et ceux qui ont attrapé le virus et qui en sont totalement guéris.

D'une manière générale, l'Arabie Saoudite n'ouvre ses frontières qu'à un petit nombre de pays en raison de la crise sanitaire. Si les ressortissants français sont admis dans ce pays, ils doivent cependant respecter quelques prérogatives : ils doivent rester en quarantaine pour une période de 14 jours à leur arrivée sur le territoire saoudien, et présenter un test PCR négatif à l'issue de cet isolement.

De nombreux musulmans vont donc devoir attendre avant de pouvoir se recueillir à la Mecque. L'omra a été suspendue entre mars et octobre 2020, pour éviter la propagation du virus. Depuis l'automne 2020, le petit pèlerinage avait pu reprendre, mais avec des mesures sanitaires strictes et des jauges de visiteurs fortement réduites. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche