Régionales 2021 : Marlène Schiappa en tête de la liste LREM à Paris pour les élections de juin

Par Cécile D. · Publié le 26 avril 2021 à 18h42 · Mis à jour le 26 avril 2021 à 18h43
Marlène Schiappa, ministre déléguée à la citoyenneté, va mener la liste LREM pour Paris lors des prochaines élections régionales de juin 2021. Un choix questionnable puisqu'elle n'avait pas réussi à obtenir un siège au conseil du 14e arrondissement lors des dernières élections municipales.

Selon les informations de nos confrères du Figaro, Marlène Schiappa se lance dans la course des élections régionales. La ministre chargée à la citoyenneté se présente en tête de liste pour le groupe LREM, à Paris. Elle vient donc soutenir Laurent Saint-Martin, le candidat LREM choisi par la majorité présidentielle pour prendre la tête de la région Île-de-France. La candidature de Marlène Schiappa devrait être officialisée mercredi 28 avril.

Au mois de janvier 2021, dans un entretien accordé au Figaro, Marlène Schiappa assurait ne pas vouloir participer à ces élections régionales. A cette période, le nom de Jean-Michel Blanquer était évoqué pour le poste de candidat LREM, mais le ministre de l'Éducation nationale a préféré abandonner la course pour se consacrer à son ministère.

Après de nombreuses discussions entre l'Élysée et Matignon, Marlène Schiappa a donc été choisie pour représenter le parti LREM à Paris. La ministre déléguée prévoit d'axer sa campagne sur les sujets de la sécurité et de la laïcité dans la capitale. Des thèmes que l'exécutif invoque de plus en plus dans les médias en prévision de ces élections, pour préparer le terrain pour la candidate Schiappa.

Il n'est pas sûr que cette stratégie soit payante, puisque ces thématiques n'entrent pas dans le champ de compétences attribué aux régions. Le développement économique et l'aménagement du territoire, l'éducation, les transports ou la formation professionnelle seraient des thèmes bien plus appropriés à cette campagne électorale.

Cependant, il est probable que Marlène Schiappa ait été choisie en raison de son rayonnement médiatique. La ministre est désormais bien connue des électeurs, et elle fait régulièrement la tournée des plateaux TV et radio. Son image doit permettre à Laurent Saint-Martin, candidat au poste de président de région et homme politique encore très largement méconnu, d'attirer rapidement les projecteurs.

Rendez-vous aux urnes les 20 et 27 juin prochain pour choisir vos représentants régionaux.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche