Déconfinement : tout juste rouverts, les pubs anglais sont déjà confrontés à une pénurie de bière

Par Cécile D. · Publié le 4 mai 2021 à 13h06 · Mis à jour le 4 mai 2021 à 13h06
Le déconfinement et la réouverture des pubs ont été très bien accueillis par les Anglais. Il semble même que nos voisins d'outre-Manche n'aient pas quitté les terrasses des pubs : seulement trois semaines après la reprise des activités, les bars sont déjà confrontés à une pénurie de bière.

Ils nous ont fait enrager, le 12 avril dernier, avec leurs photos qui ont fleuri sur tous les réseaux sociaux : les Britanniques renouaient enfin avec le plaisir de boire un verre en terrasse entre amis. Une activité toute simple, mais qui est encore inaccessible en France. 

Depuis ce 12 avril, les Britanniques semblent avoir bien profité de cette nouvelle opportunité : le bureau d'études de marché Oxford Market Watch a calculé que les ventes de bière ont dépassé de plus de 12% les chiffres recensés en 2019, à la même période. Plus de 10 millions d'adultes auraient repris le chemin des pubs. Cet engouement a pris de court les brasseries, qui ont beaucoup de mal à fournir assez de marchandises pour contenter tous les consommateurs.

Ainsi, Heineken a admis que deux de ses produits, les bières Amstel et Birra Moretti, étaient en rupture de stock. La célèbre compagnie a dû limiter les commandes de bière à trois fûts par semaine et par établissement. Même situation chez Budweiser, qui peine à produire suffisamment de boissons, selon le quotidien Daily Mail.

Heineken a confié au Daily Mail que ce niveau de demande a « totalement surpassé [leurs] prévisions les plus optimistes », et que les brasseries tournaient maintenant jour et nuit pour pouvoir gérer toutes les commandes. Un geste apprécié des tenanciers, qui craignent qu'une pénurie de bière ne pose de sérieux problèmes à leurs commerces et leur chiffre d'affaires. 

Alastair Kerr est le coordinateur des représentants régionaux de Campaign for Pubs, une association qui promeut et protège les pubs. Il explique au journal anglais que cette pénurie est plus sérieuse qu'il n'y paraît : « les pubs ont assez de problèmes, et beaucoup rouvrent avec des pertes financières. Une pénurie de bière est la dernière chose dont ils ont besoin. On espère que ce problème ne sera que temporaire. »

« Il est essentiel que ces pubs soient capables d'obtenir la bière dont ils ont désespérément besoin, car certains ont une obligation contractuelle de vendre certains produits », ajoute-t-il. 

Les Français vont-ils se montrer aussi enthousiastes lors de la réouverture des terrasses de restaurants et de bars, causant eux aussi une nouvelle pénurie de boissons en France ? Réponse le 19 mai.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche