Covid: Portugal, Norvège, Islande... ces pays qui interdisent l'accès à leur territoire aux Français

Par Caroline J. · Publié le 5 mai 2021 à 15h32 · Mis à jour le 5 mai 2021 à 15h38
Alors que la France a entamé la première phase de son plan de déconfinement, plusieurs pays européens limitent ou interdisent l'accès à leur territoire aux voyageurs français. De la Norvège à l’Islande en passant par le Portugal, la République tchèque ou encore la Finlande… tour d’horizon de ces pays qui ferment leurs frontières aux ressortissants en provenance de France.

Depuis le 3 mai dernier, il est plus facile de circuler en France grâce à la levée des restrictions de déplacement entre les régions. Une bonne nouvelle pour celles et ceux qui prévoient de s’échapper de la capitale pendant quelques jours. En revanche, pour s’évader plus loin, il va falloir faire preuve de patience. Plusieurs pays européens ont en effet décidé d’interdire l’accès à leur territoire aux voyageurs en provenance de France, tandis que d’autres ont préféré limiter leur accès en imposant une quarantaine obligatoire et/ou un test PCR. Alors, quels sont ces pays européens où les voyageurs français ne sont pas les bienvenus ? On vous dresse une liste.

Norvège, Portugal, Islande… ces pays qui interdisent l’accès à leur territoire aux voyageurs français

À ce stade, ils sont 7. Sept pays à dire non aux touristes français. Parmi eux, on retrouve le Portugal, la Norvège, la Finlande, l’Islande, la République tchèque, la Hongrie et la Lettonie.

Comme l’explique le site du ministère des Affaires étrangères, « pour les pays dont le taux d’incidence est égal ou supérieur à 500 cas pour 100 000 habitants dans les 14 derniers jours (cas de la France notamment) », le Portugal autorise les « déplacements pour motifs essentiels uniquement, avec obligation d’un test RT-PCR négatif datant de moins de 72 h au moment de l’embarquement ET obligation d’un isolement prophylactique de 14 jours à domicile ou dans un établissement désigné par les autorités portugaises ».

Concernant la Lettonie, « l’entrée des voyageurs provenant de l’Union européenne, de l’Espace économique européen (EEE) et de la Suisse par le biais de services de transport international de passagers ou par un véhicule privé est autorisée uniquement si les voyageurs peuvent justifier leur déplacement par un motif "urgent et important" ».

Covid: l'Islande interdit l'entrée aux voyageurs de plusieurs pays européens, dont la FranceCovid: l'Islande interdit l'entrée aux voyageurs de plusieurs pays européens, dont la FranceCovid: l'Islande interdit l'entrée aux voyageurs de plusieurs pays européens, dont la FranceCovid: l'Islande interdit l'entrée aux voyageurs de plusieurs pays européens, dont la France Covid: l'Islande interdit l'entrée aux voyageurs de plusieurs pays européens, dont la France
Les Français ne sont plus les bienvenus en Islande. Le pays nordique vient d’interdire l’entrée sur son territoire aux voyageurs en provenance de plusieurs pays européens, où la circulation du Covid-19 reste élevée. La France est concernée par ces nouvelles restrictions.


Italie, Belgique, Allemagne… ces pays qui durcissent les conditions d'entrée à leur territoire pour les voyageurs français

D’autres pays européens ont récemment décidé de durcir les conditions d’entrée à leur territoire pour les voyageurs de certains pays, dont la France, en imposant une quarantaine et la présentation d'un test PCR négatif.

Parmi eux, citons notamment le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Italie, l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas, le Danemark, la Roumanie, l’Autriche, la Slovaquie et la Lituanie.

Coronavirus : le point sur les reconfinements et restrictions en EuropeCoronavirus : le point sur les reconfinements et restrictions en EuropeCoronavirus : le point sur les reconfinements et restrictions en EuropeCoronavirus : le point sur les reconfinements et restrictions en Europe Covid : Italie, Portugal, Espagne... Ces pays qui renforcent les mesures aux frontières
Alors que, pour faire face à la recrudescence de cas de Covid, l'Italie a annoncé imposer une quarantaine aux voyageurs européens, d'autres pays de l'UE ont décidé de lui emboiter le pas en renforçant les mesures aux frontières. Quels sont ces pays et quelles sont ces mesures ? On fait le point !

Ainsi, en Italie, jusqu’au 15 mai, « les voyageurs entrant en Italie en provenance de France doivent présenter le résultat négatif d’un test moléculaire (PCR) ou antigénique réalisé moins de 48h avant le voyage, se signaler dès l’arrivée à l’autorité sanitaire régionale et se soumettre à un isolement de 5 jours même si le premier test est négatif, à l’adresse indiquée aux autorités sanitaires (adresse privée ou hôtel) et refaire un test à la fin de l’isolement », détaille le site du Quai d’Orsay.

Espagne, Croatie, Grèce… ces pays où les Français peuvent voyager

À ce jour, plusieurs pays européens restent tout de même accessibles aux touristes français, comme l’Espagne, la Grèce, la Croatie, la Slovénie, Chypre, la Suède, l’Estonie, la Pologne, la Bulgarie, le Luxembourg et la Suisse. Toutefois, la présentation d’un test PCR négatif avant l’embarquement reste une obligation.

De son côté, la France impose une quarantaine obligatoire aux voyageurs en provenance de certains pays, dont l'Inde et le Brésil. La liste des pays concernés par ces restrictions pourrait s'allonger. 

Covid : quarantaine pour les voyageurs venant du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud Covid : quarantaine pour les voyageurs venant du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud Covid : quarantaine pour les voyageurs venant du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud Covid : quarantaine pour les voyageurs venant du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud Covid : quarantaine obligatoire en France, la liste des pays concernés va s'allonger
Alors qu'à travers le monde les variants du Covid-19 se multiplient, en Franceune quarantaine de 10 jours est désormais obligatoire pour tous les voyageurs en provenance d'Argentine, du Brésil, du Chili, d'Afrique du Sud, d'Inde, mais aussi de Guyane. Ce mercredi 5 mai 2021, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal indique que la liste des pays concernés va s'allonger.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche