Coronavirus : optimiste sur le déconfinement, Jérôme Salomon appelle néanmoins à la prudence

Par Rizhlaine F. · Photos par My B. · Publié le 16 mai 2021 à 14h22 · Mis à jour le 17 mai 2021 à 14h43
À compter du 19 mai, les français retrouvent une partie de leur vie d'avant. Pour Jérôme Salomon, cette étape du déconfinement arrive au bon moment. Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, le directeur général de la Santé appelle néanmoins à la prudence.

Alors que l'épidémie de coronavirus ralenti en France et que la vaccination s'ouvre à un public plus large, le déconfinement se poursuit. Le 19 mai représente ainsi une date clé : celle de la deuxième étape de la levée des restrictions. Dès ce mercredi, les français retrouvent une partie de leur vie d'avant avec notamment la réouverture des terrasses, des lieux culturels et des commerces non-essentiels ainsi qu'un couvre-feu décalé à 21h.

Mais est-ce trop tôt pour déconfiner ? Tandis que des médecins dénoncent un déconfinement plus politique que sanitaire, d'autres, à l'instar de Rémi Salomon estiment au contraire que cette levée des restrictions et plus précisément la réouverture des terrasses est bénéfique car celles-ci pourraient limiter les interactions en intérieur.

Pour Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, cette étape du déconfinement arrive au bon moment. Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, il se montre optimiste mais appelle toutefois les français à faire preuve de prudence. Car si l'épidémie décroit, les indicateurs demeurent élevée avec 16 000 nouveaux cas par jour. Pour rappel, le seuil du deuxième déconfinement avait initialement été fixé à moins de 5 000 cas journaliers pour autoriser les réouvertures.

Un taux de reproduction inférieur à 0,8, l'arrivée des beaux jours et bien sûr la campagne de vaccination sont des raisons qui justifient l'optimisme de Jérôme Salomon mais celui-ci reste prudent : une vingtaine de départements présentent toujours un taux d'incidence élevé, supérieur à 200 cas pour 100 000 habitants voire au delà de 250 dans le cas de l'île-de-France. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche