Déconfinement et entreprise : un nouveau protocole allégé entre en vigueur dès le 9 juin

Par Alexandre G. · Publié le 2 juin 2021 à 12h38 · Mis à jour le 2 juin 2021 à 13h58
Tandis que le déconfinement progressif se poursuit en France, le ministère du Travail est actuellement en train de finaliser un nouveau protocole par entreprise, qui sera à respecter dès le 9 juin. Port du masque obligatoire, restauration collective et gestion du travail en présentiel ou à distance... Le texte doit être présenté ces prochains jours.

Comment le déconfinement va-t-il se passer en entreprise ? Dès le 9 juin 2021, un nouveau protocole national en entreprise (PNE) doit entrer en vigueur en France. Justement, la ministre du Travail Élisabeth Borne a finalisé ce lundi lors d'une visioconférence avec les partenaires sociaux les derniers détails de ce texte de référence. Avant mercredi prochain, le ministère doit dévoiler en milieu de semaine les contours de ce protocole sanitaire, dans le but de "laisser le temps aux employeurs et aux salariés de s'organiser", précisent ses services au Figaro

D'abord, c'est l'organisation du travail qui devrait être assouplie. A priori, le nouveau protocole sanitaire doit établir un nombre de jours minimal de télétravail par semaine, en fonction de chaque entreprise. Le gouvernement rappelait que le retour en présentiel ne devait pas se faire à 100% dès le 9 juin. Dans la fonction publique, ce nombre est fixé à trois jours de télétravail, puis à deux dès le 1er juillet. Le retour en présentiel devrait plutôt avoir lieu dès septembre prochain. 

Surtout, la plupart des employeurs ont presque déjà toutes les cartes en main pour anticiper ce nouveau protocole. Les services du ministère du Travail rappellent que l'accord national interprofessionnel (ANI) signé en novembre 2020 "constitue un cadre de référence utile". Sur le papier, le nouveau protocole par entreprise doit permettre de "revoir l'organisation de l'espace de travail et au besoin des tranches horaires des travailleurs pour éviter ou limiter au maximum les regroupements et les croisements". Par exemple, il y a fort à parier que les réunions en visioconférence resteront la norme au-delà du 9 juin, tout comme l'aération des locaux, la jauge de 4m2 par personne ou encore le port du masque et la distanciation physique.

Nouveautés pour ce protocole : les moments de convivialités entre salariés devraient faire leur grand retour. Dans les espaces de restauration collective, on devrait en entreprise respecter les mêmes règles que dans  les autres restaurants. 

Déconfinement : retour au travail progressif après le 11 mai, les recommandations de PénicaudDéconfinement : retour au travail progressif après le 11 mai, les recommandations de PénicaudDéconfinement : retour au travail progressif après le 11 mai, les recommandations de PénicaudDéconfinement : retour au travail progressif après le 11 mai, les recommandations de Pénicaud Déconfinement et travail : open spaces, désinfection... un retour en entreprise très encadré
Alors que de nombreux français se posent des questions sur l’après 11 mai, le ministère du Travail a présenté son plan de déconfinement autour de la reprise progressive du travail pour les entreprises du privé. Port du masque, nouvelles règles dans les open spaces, désinfection des locaux ou encore nombre de personnes limité dans les ascenseurs... on fait le point.

Télétravail : pas d'assouplissement des règles avant le 9 juin, tranche Emmanuel MacronTélétravail : pas d'assouplissement des règles avant le 9 juin, tranche Emmanuel MacronTélétravail : pas d'assouplissement des règles avant le 9 juin, tranche Emmanuel MacronTélétravail : pas d'assouplissement des règles avant le 9 juin, tranche Emmanuel Macron Télétravail : retour en présentiel à la carte dès le 9 juin
Emmanuel Macron a dévoilé son plan de déconfinement à la presse lors d'un long entretien. Parmi les mesures annoncées, le chef de l'État a indiqué que le télétravail ne serait pas assoupli avant le 9 juin, soit la troisième étape du calendrier de déconfinement. Au-delà de cette date, le nouveau protocole sanitaire prévoit un nombre minimal de jours de télétravail par semaine, fixé par l'employeur en accord avec les partenaires sociaux.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche