Régionales en Île-de-France : Pécresse largement en tête devant Bayou selon un sondage

Par Alexandre G. · Publié le 25 juin 2021 à 11h49 · Mis à jour le 25 juin 2021 à 11h49
À quelques jours du second tour des élections régionales, parmi les quatre listes ayant récolté le plus de voix, deux candidats se distinguent : Valérie Pécresse, la présidente sortante d'Île-de-France, arrivée largement en tête (36%), qui reste toujours archi favorite à sa réélection avec 43% d'intention de vote selon un récent sondage. En face, le secrétaire national d'EELV Julien Bayou(13%), qui doit rassembler la gauche fracturée derrière sa bannière, ne récolte que 31% des suffrages.

Valérie Pécresse face à la gauche unie derrière Julien Bayou. Voilà le duel annoncé du second tour des élections régionales de 2021 en Île-de-France, qui aura lieu dimanche 27 juin. Après le premier tour du scrutin, quatre listes maintiennent sans surprise leur candidature : d'abord à droite avec Valérie Pécresse et son parti "Libres" (35,94%), à l'extrême droite du RN de Jordan Bardella (13,12%), puis à gauche avec Julien Bayou (12,95%), le candidat des Verts, et enfin LREM et la liste de Laurent Saint-Martin (11,76%).

D'après un récent sondage OpinionWay pour CNews publié le jeudi 24 juin, la présidente sortante de la région devrait être largement réélue. Ainsi, 43% des personnes interrogées penchent en sa faveur pour le second tour du scrutin. De l'autre côté, l'outsider numéro 1 Julien Bayou, candidat EELV rallié à LFI et le PS, peine à décoller : avec 31% des intentions de vote, il manque encore 12 points pour rattraper l'ex-LR. Derrière, on retrouve Laurent Saint-Martin et Jordan Bardella au coude-à-coude, avec 13% des intentions de vote. 

Sur le papier, le duel Pécresse Bayou semble inévitable. Grande gagnante du premier tour des régionales, Valérie Pécresse aborde l'entre deux tours avec une confiance légitime : toutes les enquêtes d'opinion la donnent victorieuse, et elle n'a jamais fait un score aussi élevé. D'ailleurs, les Franciliens semblent adhérer à son bilan à la tête de la région, qu'ils jugent en très grande majorité positif -toujours selon les enquêtes d'opinion. Désormais, elle rappelle avoir "besoin d'une majorité claire", afin de "tenir ce cap et même accélérer". Ainsi, aucune alliance, ni avec LREM ni avec d'autres partis, n'est prévue.  

De l'autre côté de l'échiquier politique, dans gauche fracturée entre LFI, le PS et les Verts, c'est définitivement Julien Bayou, secrétaire national d'EELV et tête de liste du parti écologiste en Île-de-France qui remporte la bataille interne, récoltant 12,95% des suffrages. C'est mieux qu'Audrey Pulvar, la candidate du PS (11,07%), ou Clémentine Autain, de La France Insoumise. Les trois têtes de liste doivent annoncer avant midi ce jour une union sacrée derrière le parti écologiste, afin de renverser la tendance et mettre toutes les chances de leur côté. À trois, ils totalisent 34,26% des suffrages, à seulement 2 longueurs du résultat impressionnant de Pécresse. Sauf que rien n'indique une forme d'adhésion au parti écologiste de la part des électeurs du PS et de LFI. Et qu'aucune réelle dynamique ne porte pour l'instant l'un des trois candidats. 

Côté LREM et RN, on fait grise mine. Laurent Saint-Martin, quasi-inconnu ayant pris la tête de liste après le refus de Jean-Michel Blanquer, devait aussi gérer pas moins de 5 membres du gouvernement présents dans sa liste. Résultat, il n'obtient que 11,76% des suffrages, et tentera d'aller glaner le plus de sièges au Conseil régional. Sinon, le candidat RN Jordan Bardella attend encore un "sursaut" de la part de ses électeurs, moins nombreux que prévu. 

Élections régionales : un report en juin 2021 préconisé par le rapport Debré Élections régionales : un report en juin 2021 préconisé par le rapport Debré Élections régionales : un report en juin 2021 préconisé par le rapport Debré Élections régionales : un report en juin 2021 préconisé par le rapport Debré Régionales et départementales 2021 : tout savoir sur le premier tour du scrutin
Le premier tour des élections régionales et départementales s'est tenu dimanche 20 juin 2021. Un scrutin qui doit déterminer qui présidera les régions et départements pendant les six prochaines années.On fait le point sur ce scrutin, qui prend des airs de présidentielles avant l'heure ! [Lire la suite]

Régionales 2021 : les premiers résultats en Ile-de-FranceRégionales 2021 : les premiers résultats en Ile-de-FranceRégionales 2021 : les premiers résultats en Ile-de-FranceRégionales 2021 : les premiers résultats en Ile-de-France Régionales 2021 : les résultats du second tour en Île-de-France
Le second tour des élections régionales se tenait ce dimanche 27 juin 2021. Un scrutin observé avec une attention toute particulière en Île-de-France, où plusieurs personnalités politiques se disputent le fauteuil de Valérie Pécresse, elle-même candidate à sa succession. Quels sont les résultats de ce second tour ? On fait le point. [Lire la suite]

Régionales et départementales 2021 : le taux d'abstention à midiRégionales et départementales 2021 : le taux d'abstention à midiRégionales et départementales 2021 : le taux d'abstention à midiRégionales et départementales 2021 : le taux d'abstention à midi Régionales 2021 : très légère baisse de l'abstention au second tour
Le second tour des élections régionales, c'est ce dimanche 27 juin 2021. À 20h, le taux de participation grimpe à 35,7% à l'échelle nationale, soit une hausse minime par rapport au même résultat du premier tour (33,3%). Une élection que les Français ont largement boudée, puisque 64,3% des électeurs ont refusé d'aller voter au second tour, contre 66,7% au premier tour. C'est l'un des scrutins les plus ignorés depuis 2000 et le référendum sur le quinquennat, qui conserve le taux d'abstention record de 69,8%. [Lire la suite]

Informations pratiques

Lieu

1er Arrondissement
75001 Paris 1

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche