Coronavirus : l'isolement des cas positifs bientôt sur le même régime qu'un arrêt maladie ?

Par Rizhlaine F. · Mis à jour le 25 juillet 2021 à 20h58 · Publié le 25 juillet 2021 à 20h58
Tandis que la France traverse une quatrième vague d'épidémie de coronavirus en raison du variant Delta, l'isolement des cas testés positif pourrait être soumis au même régime qu'un arrêt maladie.

En France, l'épidémie de coronavirus repart. Le pays entre désormais dans une quatrième vague à l'ascension fulgurante causée par le variant Delta, un mutant plus contagieux que les précédents. Une situation qui amène le gouvernement a mettre en place de nouvelles restrictions destinées à inciter les français à se faire vacciner massivement. 

Le projet de loi portant sur les nouvelles mesures anti-covid, dont l'extension du Pass Sanitaire et l'obligation vaccinale pour certaines professions, a été débattu cette semaine par le Conseil d'Etat, l'Assemblée Nationale et le Sénat. Des modifications ont été apportées par les différentes institutions et les mesures adoptées sont dévoilées dans la soirée de ce dimanche 25 juillet 2021, un accord ayant été trouvé entre députés et sénateurs.

Selon les informations du Parisien, il serait question de placer l'isolement des cas positifs au covid sur le même régime qu'un arrêt maladie. Cela signifie que l'Assurance Maladie serait en charge de vérifier que la personne isolée respecte bien la mesure et, dans le cas échéant, d'appliquer les sanctions auxquelles s'exposent tout contrevenant. La durée de l'isolement est par ailleurs portée à 10 jours selon le projet de loi du gouvernement. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche