La circulation inter-files à nouveau autorisée dans 21 départements dont l'Île-de-France

Par Rizhlaine F. · Photos par My B. · Mis à jour le 2 août 2021 à 12h24 · Publié le 2 août 2021 à 12h24
Une nouvelle expérimentation de la circulation inter-files pour les deux-roues est menée à compter de ce lundi 2 août 2021 dans plusieurs départements de France. La pratique y est ainsi de nouveau autorisée pendant trois ans, notamment dans l'ensemble de l'Île-de-France.

Les règles de la circulation changent en Île-de-France. Alors qu'à Paris, les motos et scooters voient la fin du stationnement gratuit et que la capitale s'apprête à passer à une limitation de vitesse généralisée à 30km/h, sur l'ensemble de la région une nouvelle expérimentation est liée concernant cette fois-ci la circulation inter-files

Cette pratique généralement employée par les motos et scooters consiste à se faufiler entre les files de voitures. D'ordinaire interdite, elle avait fait l'objet d'une première expérimentation entre 2016 et 2021 sur une zone plus réduite. Cependant, selon un communiqué du ministère de l'Intérieur, celle-ci avait présenté des "résultats mitigés".

L'expérimentation se voit donc à nouveau autorisée et élargie à 21 départements de France depuis ce lundi 2 août 2021. Parmi eux se trouvent l'ensemble de la région Île-de-France (Paris, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val d'Oise, Seine-et-Marne et Yvelines) ainsi que les 13 départements suivants : les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, la Drôme, la Gironde, la Haute-Garonne, l'Hérault, l'Isère, la Loire-Atlantique, le Nord, les Pyrénées-Orientales, le Rhône, le Var, et le Vaucluse

Dans le cadre de cette étude, la circulation inter-files est de nouveau autorisée dans les zones expérimentales à compter de ce 2 août et ce pour une durée de 3 ans. Mais attention, il faut suivre des règles précises :

  • La pratique est autorisée sur les autoroutes et les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central et dotées d’au moins deux voies chacune, où la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 70 km/h ;
  • La circulation entre les files de véhicules à l’arrêt ou roulant à une vitesse très réduite se pratique sur les deux voies, ayant le même sens de circulation, les plus à gauche d’une chaussée ;
  • L’espace latéral entre les véhicules circulant sur les deux voies les plus à gauche d’une chaussée doit être suffisant ;
  • La circulation inter-files se pratique à une vitesse de 50 km/h au maximum, avec un différentiel de 30 km/h par rapport aux autres véhicules ;
  • Aucune des voies de circulation sur la chaussée n’est en travaux ou couverte de neige ou de verglas ;
  • Avant de circuler en inter-files, le conducteur avertit de son intention les autres usagers ;
  • Les deux ou trois-roues motorisés ne doivent pas forcer le passage ;
  • Il est interdit à un véhicule en inter-files de dépasser un autre véhicule en inter-files ;
  • Lorsque le trafic se fluidifie et que les véhicules circulent à plus de 50 km/h sur au moins une des deux files, les deux ou trois-roues motorisés doivent reprendre leur place dans les voies.

Une signalisation permet aux conducteurs de repérer les zones d'expérimentation.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche