Coronavirus : Paris - Île-de-France : au moins 6 trafics de faux pass sanitaires démantelés

Par Rizhlaine F. · Mis à jour le 6 août 2021 à 16h01 · Publié le 6 août 2021 à 16h01
Alors que l'extension du Pass Sanitaire et le vaccin obligatoire pour certaines professions sont validés par le Conseil Constitutionnel, le trafic de fausses attestations prend de l'ampleur. En Île-de-France, pas mois de 6 réseaux ont déjà été démantelés.

Alors que la France affronte le variant delta et la quatrième vague d'épidémie de coronavirus, les forces de l'ordre doivent faire face à une nouvelle lutte. Depuis les annonces d'Emmanuel Macron le 12 juillet, déclarant que le Pass Sanitaire allait être étendu à de nombreux lieux publics et que la vaccination devenait obligatoire pour certaines professions, certains français partent en quête de fausses attestations pour obtenir leur Pass Sanitaire sans passer par la case vaccin.

Faux Pass Sanitaire : "faux vaccin" "fausse attestation" le boom des recherches sur googleFaux Pass Sanitaire : "faux vaccin" "fausse attestation" le boom des recherches sur googleFaux Pass Sanitaire : "faux vaccin" "fausse attestation" le boom des recherches sur googleFaux Pass Sanitaire : "faux vaccin" "fausse attestation" le boom des recherches sur google Faux Pass Sanitaire : "faux vaccin" "fausse attestation" le boom des recherches sur google
L'annonce de l'extension du Pass Sanitaire aura décidément fait réagir. Si de nombreux français se sont rués sur les créneaux de vaccination, d'autres sont partis en quête de fausses attestations afin de contourner les nouvelles restrictions contre l'épidémie de coronavirus. [Lire la suite]

Face à cette demande, les trafics de justificatifs frauduleux se sont multipliées allant du simple achat d'un QR Code qui ne sera pas forcément fonctionnel, jusqu'à la simulation d'une fausse injection. Les trafiquants tout comme les acheteurs s'exposent pourtant à de lourdes sanctions pour faux et usage de faux. Mais alors que des français sont prêts à débourser entre 150€ et 300€ pour un Pass Sanitaire frauduleux, pour certains le jeu en vaut la chandelle. 

Coronavirus : Chronodose, un outil pour trouver son vaccin dans les 24hCoronavirus : Chronodose, un outil pour trouver son vaccin dans les 24hCoronavirus : Chronodose, un outil pour trouver son vaccin dans les 24hCoronavirus : Chronodose, un outil pour trouver son vaccin dans les 24h Faux Pass Sanitaire ou certificat de vaccination : quels risques et sanctions en cas de fraude ?
Alors que le Pass Sanitaire est étendu à de nombreux lieux publics et que le test de dépistage covid devient prochainement payant, certains partent en quête de faux certificats de vaccinations ou tests PCR négatifs pour obtenir un Pass Sanitaire frauduleux. Quels sont les risques ainsi que les sanctions auxquels s'exposent les fraudeurs ? [Lire la suite]

Selon une information de France Info, en région parisienne pas moins de 6 trafics de faux pass sanitaires ont été démantelés. Derrière ces manoeuvres ont retrouve des médecins, des pharmaciens, ou encore des infirmiers en charge des injections dans les centres de vaccination. Ainsi, un médecin du Val-de-Marne vendait de fausses attestations via le réseau social Snapchat. À l'Haÿ-les-Roses, c'est une pharmacienne du centre de vaccination de la ville qui a été mise en examen avec un jeune de 25 ans pour trafic d'attestations vaccinales.

Covid : le certificat de vaccination avec QR code désormais disponible sur Ameli.frCovid : le certificat de vaccination avec QR code désormais disponible sur Ameli.frCovid : le certificat de vaccination avec QR code désormais disponible sur Ameli.frCovid : le certificat de vaccination avec QR code désormais disponible sur Ameli.fr Coronavirus : En France, les trafics de faux Pass Sanitaire se multiplient
Alors que le Pass Sanitaire se voit étendu à de nombreux lieux publics, certains cherchent à obtenir de manière frauduleuse le précieux sésame. Selon la SGP Police, les trafics de faux Pass Sanitaire se multiplient dans tout l'hexagone. [Lire la suite]

En Seine-Saint-Denis, un autre médecin d'un bus de vaccination du conseil départemental a signalé avoir refusé plusieurs patients qui souhaitaient un Pass Sanitaire sans injection moyennant 300€ : un signalement qui aura conduit l'un de ses confrères à avouer avoir proposé des faux certificats. Pour les particuliers, la pratique n'est pas sans risques non plus : outre les dangers d'ordre sanitaire, la sanction peut être élevée. On note le cas d'un homme qui est parvenu temporairement à duper le centre de vaccination du Stade de France en simulant un malaise avant de réclamer son attestation sans avoir reçu la moindre injection : il a été condamné à 4 mois de prison avec sursis et 1 000€ d'amende. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche