Prix du gaz, chômage partiel, tickets resto, Netflix... ce qui change ce 1er septembre 2021

Par Caroline J. · Publié le 1 septembre 2021 à 07h36
Que vous réserve ce mois de septembre 2021 ? Nouvelle hausse des factures du gaz, entrée en vigueur du pass sanitaire pour les ados, augmentation de l'abonnement mensuel de Netflix, fin de la date de validité des tickets-restos 2020 ou encore baisse du chômage partiel… Découvrez les nouveautés qui vous attendent en France à compter de ce mercredi 1er septembre 2021.

Nous voilà bientôt au mois de septembre ! Et autant vous le dire de suite, mais septembre nous réserve plusieurs nouveautés et quelques changements avec notamment une baisse du chômage partiel, une nouvelle hausse des tarifs réglementés du gaz, mais aussi la fin de la période de validité des tickets-restaurants 2020 ainsi que l'ouverture de la demande en ligne de bourse de lycée, une augmentation de l'abonnement mensuel de Netflix, sans oublier l'extension du pass sanitaire pour les ados, et la vaccination obligatoire des soignants... On découvre ensemble les bouleversements et nouveautés qui vous attendent en France dès ce mercredi 1er septembre 2021

Nouvelle hausse des tarifs du gaz

Après une hausse au mois d'août, les tarifs réglementés de vente de gaz naturel hors taxe vendu par Engie vont à nouveau augmenter au 1er septembre 2021, avec cette fois-ci une hausse de 8,7 %.

Concrètement, cette hausse est "de 2,7 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 5,5 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 9,0 % pour les foyers qui se chauffent au gaz" explique la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) sur son site officiel. 

La raison de cette nouvelle hausse ? La reprise économique mondiale, ainsi qu'une forte augmentation des prix du gaz sur le marché mondial, due notamment à une demande et des prix très élevés en Asie, mais aussi à des niveaux des stockages européens au plus bas depuis des années.

Baisse de l’indemnisation du chômage partiel

Le chômage partiel, mis en place en raison de la crise sanitaire, évolue. Le décret n° 2021-674 publié le 28 mai 2021 prévoit que le taux d'allocation pour les entreprises des secteurs d'activité les plus affectés par la crise sanitaire est ramené à 36 % à compter du 1er septembre 2021. Les restes à charge pour ces entreprises seront de 40 % en septembre.

Pour les salariés de ces entreprises, le taux de l'indemnité d'activité partielle versée à ceux-ci baisse à 60 % de leur rémunération antérieure brute (72 % salaire nette) à partir du 1er septembre 2021.

"Les entreprises dont l'activité a été interrompue par décision administrative en raison de la crise sanitaire, ou qui sont situées dans une circonscription territoriale soumise à des restrictions spécifiques des conditions d'exercice de l'activité économique et de circulation des personnes prises par l'autorité administrative lorsqu'ils subissent une forte baisse de chiffre d'affaires, ou qui relèvent des secteurs les plus affectés et qui continuent de subir une très forte baisse du chiffre d'affaires, bénéficient d'un taux d'allocation de 70 % jusqu'au 31 octobre 2021." précise le Ministère de l'Economie.

Taux de prélèvement à la source actualisé

Attention, on rappelle que le taux de prélèvement à la source est actualisé chaque année au mois de septembre en fonction de la déclaration des revenus remplie au printemps.

Aussi, comme l’indique le ministère de l’Économie, « tout changement de situation (mariage, naissance...) doit être signalé immédiatement à l'administration fiscale, qui modifie le taux de prélèvement. » Sans intervention de votre part, ce taux de prélèvement issu de votre déclaration 2021 viendra automatiquement replacer le taux précédent à compter du 1er septembre.

APL : un abattement pour les contrats de professionnalisation

Suite à l'annonce de la ministre du Logement en mars dernier, le calcul des APL pour les jeunes en contrat de professionnalisation évolue.

À compter du mois septembre 2021, ces derniers bénéficieront d'un abattement sur leur revenu, équivalent au Smic mensuel. Cet abattement permettra ainsi de réduire les revenus pris en compte pour le calcul et donc d'augmenter le montant de leur APL.


Bourse de lycée : ouverture de la demande en ligne

C’est une aide qui permet de soutenir de nombreux jeunes. Le ministère de l’Éducation a fait savoir que la demande de bourse de lycée sera accessible en ligne du 2 septembre au 21 octobre 2021.

On rappelle que ces bourses de lycée sont attribuées aux élèves scolarisés en lycée et en établissements régionaux d'enseignement adapté (EREA). Elles se déclinent en 6 échelons, en fonction des ressources de la ou des personnes assumant la charge de l’élève et du nombre d’enfants à charge.

Par ailleurs, pour l'année 2021-2022, le montant annuel de la bourse est comprise entre 441 € pour le premier échelon et 936 € pour le sixième échelon. Ce montant de bourse est versé en trois fois, à chaque trimestre.


Fin de la date de validité des Tickets restaurant 2020

À partir de ce mercredi 1er septembre, il ne sera plus possible d’utiliser ses tickets-restos de l’année 2020. 

En revanche, le gouvernement a finalement décidé de prolonger le plafond de 38€ des titres restaurants, et, ce, jusqu’à la fin février 2022. On rappelle que ce doublement du plafond concerne uniquement les restaurants, et non les supermarchés.

Coronavirus : Les tickets restos déplafonnés à 95€ pour les courses ?Coronavirus : Les tickets restos déplafonnés à 95€ pour les courses ?Coronavirus : Les tickets restos déplafonnés à 95€ pour les courses ?Coronavirus : Les tickets restos déplafonnés à 95€ pour les courses ? Tickets resto : le plafond journalier de 38 euros finalement prolongé jusqu'à février 2022
Le 12 juin 2020, le plafond des tickets resto avait été doublé pour passer de 19€ à 38€, afin d'aider les restaurateurs à mieux surmonter la crise sanitaire. Alors que cette mesure devait prendre fin le 1er septembre 2021, Capital révèle que ce plafond journalier des titres restaurants fixé à 38€ sera finalement prolongé jusqu'au 28 février 2022. [Lire la suite]


Vaccination obligatoire des soignants


Invité le 26 août sur RTL, le Premier ministre Jean Castex a rappelé que la vaccination sera bel et bien obligatoire pour les soignants dès la mi-septembre, ajoutant qu’à partir du 15 septembre, ces derniers seront sanctionnés en cas de non-respect. "Nous ne reculerons pas" a-t-il insisté. « À partir du 15 septembre, les sanctions prévues par le législateur seront mises en œuvre » a déclaré le Premier ministre.

Vaccination obligatoire : découvrez les 70 professions concernéesVaccination obligatoire : découvrez les 70 professions concernéesVaccination obligatoire : découvrez les 70 professions concernéesVaccination obligatoire : découvrez les 70 professions concernées Vaccination obligatoire : la liste détaillée des métiers concernés
La nouvelle loi promulguée ce 6 août 2021 dresse la liste des métiers concernés par la vaccination obligatoire. Certains professionnels devront se soumettre à cette obligation avant le 15 septembre prochain, sous peine de sanctions. Découvrez la liste des métiers concernés par cette nouvelle règle. [Lire la suite]


Pass sanitaire obligatoire pour les ados

Après l'adoption par le Parlement et la validation du Conseil constitutionnel, le pass sanitaire est maintenu pour les mineurs. Il sera donc obligatoire pour les adolescents âgés de 12 à 17 ans à partir du 30 septembre 2021.

Pass sanitaire obligatoire pour les 12-17 ans à compter du 30 septembre 2021Pass sanitaire obligatoire pour les 12-17 ans à compter du 30 septembre 2021Pass sanitaire obligatoire pour les 12-17 ans à compter du 30 septembre 2021Pass sanitaire obligatoire pour les 12-17 ans à compter du 30 septembre 2021 Covid: pass sanitaire obligatoire pour les mineurs à compter du 30 septembre 2021
Après validation par le Conseil constitutionnel, le pass sanitaire sera prochainement obligatoire pour les mineurs, avec une entrée en vigueur pour les adolescents de 12 à 17 ans à partir du 30 septembre 2021. [Lire la suite]


Hausse des tarifs de l'abonnement mensuel de Netflix

La plateforme Netflix a annoncé le 19 août dernier une hausse de ses tarifs, que l'on soit déjà abonné ou nouveau souscripteur.

Pour les arrivants, les nouveaux tarifs sont déjà applicables, tandis que les abonnés de longue date ne payeront plus chers que lors du prochain cycle de facturation, soit à partir du 1er septembre. L'offre de base de Netflix coûte désormais 8,99 euros par mois contre 7,99 euros précédemment.

netflixnetflixnetflixnetflix Netflix augmente encore le prix de ses abonnements en France
La plateforme de vidéo à la demande Netflix a annoncé ce jeudi 19 août la soudaine augmentation de ses tarifs en France, à effet immédiat pour les nouveaux abonnés. [Lire la suite]

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche