Elisabeth Borne invite l'hôtellerie-restauration à proposer de meilleures rémunérations

Par Graziella L. · Publié le 4 septembre 2021 à 14h55
Pour Elisabeth Borne, ministre du Travail, les rémunérations dans le domaine de l'hôtellerie-restauration ne sont "pas à la hauteur" des contraintes du métier. Elle invite ces secteurs à "mettre des propositions sur la table".

Sur France Inter, Elisabeth Borne, ministre du Travail, a invité ce samedi matin les employeurs dans les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration à "mettre des propositions sur la table". Elle estime en effet que les rémunérations des salariés dans ces branches ne sont "pas à la hauteur" des contraintes du métier et des conditions de travail. 

La ministre a évoqué les difficultés du secteur à embaucher et la pénurie de main d'oeuvre en invitant les employeurs à "se remettre en question". "Il y a des secteurs qu'on a massivement aidés dans la crise et qui aujourd'hui nous disent : on n'arrive pas à recruter. Eh bien il faut qu'ils se posent la question de pourquoi ils n'arrivent pas à recruter" a-t-elle insisté.

En effet, le secteur de la restauration a bénéficié d'aides importantes du gouvernement, ce qui pose "la question du partage de la valeur entre l'entreprise et les salariés". Elisabeth Borne pointe un manque de justice face aux marges que certaines entreprises ont pu dégager au premier et au deuxième trimestre. Elle a de ce fait invité toutes ces entreprises "à se saisir de la prime de pouvoir d'achat", dite prime Macron, qui permet de verser jusqu'à 2.000 euros défiscalisés par salarié.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche