L'Etat veut offrir une "bébé box" aux jeunes parents à partir de février 2022

Par Cécile D. · Publié le 14 octobre 2021 à 15h45
Pour accompagner les jeunes parents après la naissance de leur enfant - et notamment les mères -, le gouvernement met en place un nouveau dispositif : des "bébé box", distribuées à la maternités à partir de février 2022. Que contiennent ces boîtes ?

Le secrétariat d’État à l’Enfance a présenté, mardi 12 octobre 2021, le nouveau dispositif qui doit être mis en place en 2022 à l'intention des jeunes parents. A partir du mois de février 2022, à la maternité, les parents de nouveau-nés se verront remettre une "bébé box".

Cette "boîte" - qui sera en réalité un sac en bandoulière - contiendra différents objets qui « véhiculent et symbolisent un message qui a vocation à aider les parents. Il servira de support au dialogue avec les familles à la maternité », a précisé le cabinet du secrétaire d’État Adrien Taquet à l'AFP.

Parmi ces objets symboliques, on retrouve une gigoteuse, qui aide à informer et prévenir la mort subite du nourrisson, un album pour encourager les parents à éduquer les jeunes enfants à l'éveil artistique et culturel, mais aussi un savon fait avec des produits naturels, pour alerter sur les perturbateurs endocriniens et une crème hydratante, pour inciter la mère à prendre soin d'elle.

Ce dernier objet - et son symbole - on fait grincer de nombreuses dents lors de sa présentation. Alors que la parole se libère de plus en plus sur la dépression post-partum et ses dangers, des voix se sont élevées pour dénoncer la futilité d'un produit de beauté face à une maladie grave et souvent passée sous silence.

Le journal Le Monde a relevé plusieurs témoignages postés sur les réseaux sociaux. « Inciter les mères à sortir de chez elles, prendre soin d’elles et ne pas s’oublier ne sera pas solutionné par une trousse de beauté post-partum », réagit ainsi Illana Weizman, sociologue et autrice de Ceci est mon post-partum.

Cette sociologue et militante est à l'origine du mot-clé #MonPostPartum, un hashtag qui a encouragé de nombreuses femmes à témoigner de leurs souffrances après la naissance, en février 2020. Illana Weizman estime que les fonds dédiés à ce dispositif devraient plutôt servir à financer « des politiques d’accompagnement par des professionnels de santé formés aux problématiques du post-partum ».

A ce sujet, Adrien Taquet rappelle que le gouvernement s'est engagé à mettre en place « entretien systématique autour de la cinquième semaine après l’accouchement ». Une mesure qui devrait voir le jour début 2022, afin de repérer les dépressions post-partum, qui toucheraient entre 15 % et 30 % des mères.

Les maternités des communes comportant des quartiers prioritaires et les communes de revitalisation rurale seront les premières à tester le dispositif "bébé box" : 180 000 boîtes seront distribuées pour commencer. Dans le courant de l'été 2022, après un premier bilan, ces boîtes offertes aux parents devraient être proposées partout en France. 

Dès la semaine du 18 octobre 2021, La Poste doit livrer aux nouveaux parents qui ont déclaré leur enfant un livret, qui contient des informations sur le sommeil, les écrans, l'allaitement, l’alimentation, la dépression post-partum et la prévention des violences.

Le gouvernement met aussi en avant son nouveau site 1000 premiers jours, un site internet qui permet d'avoir des conseils et des réponses aux questions qui peuvent être entraînées par l'arrivée d'un nouveau-né.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche