Harcèlement scolaire : les nouvelles mesures de lutte annoncées par Emmanuel Macron

Par Cécile D. · Publié le 18 novembre 2021 à 14h15
Emmanuel Macron a dévoilé de nouveaux outils pour lutter contre le harcèlement scolaire, ce 18 novembre 2021.

« Que la honte change de camp ! » C'est avec ce message qu'Emmanuel Macron entend mettre fin au harcèlement scolaire. Ce jeudi 18 novembre, journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, le président de la République a publié sur Twitter une vidéo pour annoncer les nouvelles mesures prises en faveur de la lutte contre le harcèlement scolaire

« Malheureusement, le harcèlement sévit toujours à l'école, sur les réseaux sociaux, sans laisser aucun moment de répit à ceux qui en sont victimes », regrette le chef de l'Etat. Pour éviter de nouveaux drames comme celui de Dinah, qu'Emmanuel Macron évoque à demi-mot, de nouveaux outils vont être lancés, notamment pour sortir les élèves harcelés de leur isolement.

« En plus du numéro 3018 mis en place, une appli 3018 sera lancée en février [2022] pour permettre aux victimes et aux témoins d'adresser une capture d'écran de situations de harcèlement afin que celles-ci soient encore mieux accompagnées », a annoncé le président. Les victimes pourront également se tourner vers des lieux adaptés : « Nous allons renforcer les maisons des adolescents, les points d'accueil écoute jeunes, les lieux physiques avec des personnes qui sont là pour recevoir la parole et pour écouter partout sur le territoire », ajoute-t-il.

Ce combat contre le harcèlement scolaire est intimement lié au numérique pour le gouvernement. Dans une récente étude réalisée par e-Enfance, on apprenait que 20% des jeunes de 8 à 18 ans avaient déjà été victimes de cyber-harcèlement.

Ainsi, pour mieux réguler les usages des réseaux sociaux et du numérique, l'Etat souhaite «  lancer une expérimentation en délivrant une certification à la sensibilisation au numérique aux élèves de 6e à partir de la rentrée 2022, avec l'idée, ensuite, de généraliser dès la rentrée suivante. »

Ces changements d'usage passent également par une adaptation des appareils électroniques utilisés par les jeunes. Le gouvernement prévoit donc de « changer la loi pour améliorer le contrôle parental, en faisant en sorte qu'il soit installé par défaut sur tous les téléphones, ordinateurs, tablettes utilisées par les enfants, comme je l'avais annoncé il y a deux ans », rappelle Emmanuel Macron dans cette vidéo.

En avril 2021, le secrétariat d’État chargé de l’enfance et des familles lançait, en partenariat avec l’association e-enfance, un nouveau numéro « pour prévenir et lutter contre toutes les formes de violence numérique. » Gratuit, anonyme et confidentiel, le 3018 est le numéro national mis à disposition des adolescents, des parents et de leurs enfants sur toutes les questions liées aux usages numériques des jeunes, explique e-Enfance.

Le 3018 est accessible par téléphone 6 jours sur 7, de 9 heures à 20 heures, sur 3018.fr par Tchat en direct, via Messenger et WhatsApp. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche