Covid : le pass vaccinal nécessaire pour aller dans les centres commerciaux ?

Par Cécile D. · Photos par Caroline J. · Publié le 3 janvier 2022 à 18h07
Le pass vaccinal sera-t-il demandé pour accéder aux centres commerciaux et aux grands magasins ? L'option est présente dans le projet de loi actuellement discuté au Parlement.

Le projet de loi pour le pass vaccinal est en train d'être examiné au Parlement. Ce pass doit retreindre l'accès des lieux de loisirs aux personnes qui se seront faites vaccinées. Mais de quels lieux s'agit-il exactement ? Dans un premier temps, le gouvernement avait assuré que seuls les lieux soumis actuellement au pass sanitaire seraient concernés par le pass vaccinal. Cafés, restaurants, musées, salles de sport, cinémas, salles de spectacle... Ces lieux sont détaillés sur le site service-public.

Néanmoins, ce lundi 3 janvier 2022, le journal Ouest France indique que les centres commerciaux et les grands magasins pourraient eux aussi être concernés par cette nouvelle loi.

Selon le quotidien, le projet de loi présenté par le gouvernement offre la possibilité aux préfets d'instaurer le pass sanitaire pour accéder aux centres commerciaux des collectivités qu'ils régissent. Si un préfet décide d'utiliser cette restriction, les salariés des magasins concernés auront alors eux aussi l'obligation de présenter un pass vaccinal actif pour travailler.

Le projet de loi précise qu'un « justificatif d’engagement dans un schéma vaccinal » peut être accepté, en attendant que le salarié fasse toutes les doses nécessaires pour activer son pass. 

Il n'est pas certain que cette mesure soit acceptée par le Parlement : le pass vaccinal engendre déjà de nombreux conflits et protestations au sein de la classe politique et de la population. Empêcher les Français d'accéder aux centres commerciaux s'ils n'ont pas leur pass vaccinal pourrait créer une grande colère, surtout lorsque l'on considère le calendrier mis en place par le gouvernement : l'exécutif espère mettre en application le pass vaccinal dès le 15 janvier, et les soldes d'hiver commencent le mercredi 12 janvier. 

Priver les commerçants de clients potentiels, deux ans après le début d'une crise économique sans précédent serait une décision très risquée pour Emmanuel Macron et ses ministres, à quelques mois des élections présidentielles.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche