Le don de sang bientôt ouvert aux homosexuels, sans conditions

Par Manon C. · Publié le 12 janvier 2022 à 20h12
Le ministère de la Santé a annoncé qu'à compter du 16 mars prochain, tous les Français pourraient donner leur sang, quelque soit leur orientation sexuelle.

C'est une grande nouvelle pour les dons de sang, alors même que les réserves sont au plus bas depuis des mois en France : à compter du 16 mars prochain, le don du sang sera désormais ouvert à tous les Français, quelque soit leur orientation sexuelle, et ce sans conditions. Ce mardi 11 janvier 2022, le Ministère de la Santé a, en effet, annoncé que le gouvernement mettait fin à cette "discrimination". 

Dès la mi-mars 2022, il n'y aura "plus aucune référence à l'orientation sexuelle" dans les questionnaires préalables aux dons. "Toute personne arrivera comme un individu donneur." a annoncé Jérôme Salomon, directeur général de la Santé. Une avancée qui s'inscrit dans la loi bioéthique, mais également une "volonté politique" du ministre de la Santé. 

"L'extrême vigilance des autorités sanitaires permet une évolution des conditions d'accès au don du sang. Le niveau du risque (de transmission du VIH par transfusion) baisse régulièrement depuis des décennies" a-t'il poursuivi. Un nouveau critère sera néanmoins ajouté dans le questionnaire : le donneur devra déclarer s'il prend un traitement pour la prophylaxie pré ou post-exposition au VIH. Le cas échéant, le don sera reporté quatre mois plus tard.

Pour rappel, alors que plusieurs pays, à l'instar de l'Espagne, de l'Italie, d'Israël ou encore de l'Angleterre, ont déjà ouvert le don du sang à tous leurs citoyens, la France avait fait un premier pas dans ce sens dès juillet 2016. Depuis cette date, les hommes homosexuels pouvaient, en effet, donner leur sang à la condition qu'ils aient eu une période d'abstinence sexuelle d'un an - ramenée à 4 mois en 2019. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche