Sécheresse : une pénurie de lait est attendue dans les prochains mois, selon la FNSEA

Par Graziella L. · Publié le 6 août 2022 à 14h20
Entre la guerre en Ukraine et la sécheresse, il ne reste plus beaucoup d'aliments dans nos supermarchés qui ne soient pas en pénurie. En effet, la FNSEA alerte sur un possible manque de lait dans les mois à venir.

Moutarde, bois de chauffageparacétamol, et maintenant, c'est le lait qui risque de manquer dans notre quotidien. En effet, à cause de la terrible sécheresse qui touche la France depuis plusieurs mois, la Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles alerte sur un fort risque de pénurie de lait dans les prochains mois. Ces fortes chaleurs ont de nombreuses conséquences, notamment concernant l'élevage.

De nombreux éleveurs et agriculteurs évoquent leurs difficultés pour nourrir leurs animaux correctement, indiquant qu'ils doivent se fournir dans des stocks réservés à l'hiver. Une situation inhabituelle, selon Yannick Fialip, président de la commission économique du syndicat agricole majoritaire, qui précise à France Info que "pour faire du lait, il faut des fourrages, essentiellement de la luzerne et du maïs qui ont peu poussé cette année".

Des pénuries qui en entrainent d'autres, donc, entre celles liées à la guerre en Ukraine et à la sécheresse, pour en arriver à une pénurie de lait, puis de fromage et autres, à terme. L'éleveur demande à ce que le prix du lait augmente, pour "assurer la pérennité de la filière", car il est selon lui 20% inférieur au prix payé à d'autres producteurs européens. Il réclame également "l'activation du fonds des calamités", réservé à ce type de situation, pour que les fourrages soient financés à 50% par l'Etat. Sans quoi, de nombreux éleveurs risquent de mettre la clé sous la porte. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche