Coronavirus : Ouverture de centres de consultations ambulatoires en Ile-de-France

Par Laurent P., Manon C. · Publié le 31 mars 2020 à 08h58 · Mis à jour le 31 mars 2020 à 09h02
Pour lutter contre le Coronavirus, l'Agence Régionale de Santé (ARS) a annoncé l'ouverture de centres de consultations ambulatoires dans toutes les régions de France, dans l'optique de permettre de désengorger les hôpitaux et autres cabinets médicaux, mais également de mieux orienter les patients atteints du COVID-19. Une mesure nécessaire et bienvenue en Ile-de-France, deuxième plus gros foyer épidémique du pays, mais attention : ces centres ne sont accessibles que sur les recommandations de votre médecin.

Une aide bienvenue dans la lutte contre le Coronavirus... L'Agence Régionale de Santé (ARS) a annoncé dans un communiqué l'ouverture de centres de consultations ambulatoires dans toutes les régions de France, permettant ainsi aux médecins de ville et autres centres de soin de s'organiser avec les municipalités et mettre en place, sur leur territoire, "de nouvelles modalités de consultation pour les patients présentant des symptômes évocateurs du Covid-19" et ainsi désengorger les hôpitaux sur les questions d'orientation des patients et de dépistage en cas de symptômes pour les populations à risque. 

Créés à l’initiative des professionnels du milieu médical, ces dispositifs ont pour objectif "d’optimiser la prise en charge des patients présentant des symptômes du Covid-19 dans un cadre sécurisé", mais également "d’éviter la propagation du virus dans les structures de soins habituelles", permettant ainsi "la prise en charge optimisée des autres patients dans les cabinets de ville" ou encore d’intégrer "une interconnexion forte avec le Centre 15 et les services d’accueil des urgences territoriaux", afin d’avoir "une régulation médicale efficace des flux de patients et des demandes de soins".

A noter que ces centres de consultations ambulatoires ne sont absolument pas des centres de dépistage, et seuls les patients symptomatiques qui répondent aux critères en vigueur (personnes fragiles, femmes enceintes, professionnels de santé…) vont pouvoir se voir prescrire un test de diagnostic par un médecin et seulement à ce moment-là se rendre dans l'un de ces centres. 

Concernant ces nouveaux centres de consultations ambulatoires, ceux-ci prennent plusieurs formes : 

  • Des centres temporaires et créés "pour prendre en charge ces patients, qui pourront s’installer dans des lieux mis à disposition par les municipalités ou dans des locaux adossés à un centre hospitalier"
  • Des structures (Médecins Sapeurs-Pompiers, centres de santé, cabinets de groupe...) qui se réorganisent "afin de prendre en charge, à équipe constante ou en associant d’autres professionnels du territoire, les patients suspects Covid-19 via des créneaux horaires, des boxes dédiés, ou d’autres organisations spécifiques"

A noter également que ces nouveaux centres sont accessibles sur rendez-vous, après une première consultation médicale en amont avec son médecin traitant, des associations de visites à domicile, les services d’urgence ou encore le SAMU.

Inutile donc de vous y rendre directement

En Ile-de-France, plusieurs centres ont ainsi vu le jour ou vont voir le jour dans les jours qui viennent : 

  • 84 à Paris,
  • 3 en Seine-et-Marne,
  • 9 dans les Yvelines,
  • 6 en Essonne,
  • 10 dans les Hauts-de-Seine,
  • 20 en Seine-Saint-Denis,
  • 10 dans le Val de Marne, 
  • 13 dans le Val d’Oise
Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche