Engelures, rougeurs, urticaire... des symptômes cutanés du Covid-19 selon les dermatologues

Par Caroline J. · Publié le 7 avril 2020 à 09h22 · Mis à jour le 7 avril 2020 à 12h18
Engelures, rougeurs ou encore éruption d'urticaire... le Syndicat national des dermatologues-vénéréologues a annoncé que certaines manifestations cutanées pouvaient être des symptômes du Covid-19.

Après la fièvre, la toux, des difficultés respiratoires, les problèmes digestifs ou encore la perte de l'odorat et du goût... de nouveaux symptômes du coronavirus, cette fois-ci, cutanés, viennent d'être mis en mis en évidence par plusieurs dermatologues.

Dans un communiqué, le Syndicat national des dermatologues-vénéréologues révèle que certaines "lésions cutanées" peuvent en effet être des symptômes du covid-19

"Un groupe WhatsApp de plus de 400 dermatologues (libéraux et hospitalo-universitaires), organisé par le SNDV, a mis en évidence des lésions cutanées, associées ou non à des signes de Covid", peut-on ainsi lire dans ce communiqué. "Il s’agit d’acrosyndromes, c'est-à-dire un aspect de pseudo-engelures des extrémités" au niveau des doigts et des pieds précisent les dermatologues. 

Autre manifestation cutanée du covid-19 toujours selon le communiqué, "l'apparition subite de rougeurs persistantes parfois douloureuses, et des lésions d’urticaire passagères". "L'analyse des nombreux cas remontés au SNDV montre que ces manifestations peuvent être associées au covid-19" rajoutent les dermatologues. 

Face à ces manifestations cutanées, le Syndicat national des dermatologues-vénéréologues souhaite donc alerter sur les risques de contagion, "parce que ces signes n'étant pas accompagnés de manifestations pulmonaires, ces patients sont potentiellement contagieux, et sont potentiellement porteurs et diffuseurs du virus, sans le savoir. C'est un signe qui nous semble très important à connaître pour l'ensemble de nos confrères" affirment les dermatologues via ce communiqué. 

Pour limiter les risques, les dermatologues souhaitent donc que les personnes présentant ce genre de manifestations cutanées soient testées. Les dermatologues précisent toutefois que les pseudo-engelures peuvent aussi avoir d'autres causes, et, ce, même en pleine saison printanière. 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche