Coronavirus : deux nouveaux cas sur le porte-avions Charles de Gaulle

Par Laurent P., Alexandre G. · Publié le 8 avril 2020 à 14h34 · Mis à jour le 11 juin 2020 à 14h46
L'armée française touchée une nouvelle fois par le coronavirus... La préfecture maritime de Toulon indique ce mercredi 10 juin que deux marins ont été testés positifs à bord du porte-avions Charles de Gaulle, un peu plus de deux mois après les premiers cas ce contamination recensés sur le même navire de guerre.

La marine encore une fois touchée par le coronavirus... Et c'est encore le porte-avions Charles de Gaulle qui est visé, puisque la préfecture maritime de Toulon indique ce mercredi 10 juin que deux nouveaux cas de contamination au coronavirus ont été détectés depuis la semaine dernière à bord du navire de guerre. 

Par ailleurs, la porte-parole de la préfecture maritime de Toulon a précisé qu'il s'agissait d'un "marin qui présentait des symptômes du Covid-19 vendredi à bord, qui a été testé positif", confirmant par la même occasion une information révélée par le journal régional Var-Matin. Comme pour chaque cas contaminé, les contacts ayant croisé la route du marin ont été identifiés.

Seul "un marin qui avait déjà été testé positif lors du premier épisode" est atteint du virus. La préfecture affirme que "le premier marin a contracté le virus dehors", avant de le ramener à bord du bâtiment de guerre. On le rappelle, maisl'épidémie de coronavirus avait déjà infecté une large majorité de l'équipage du Charles de Gaulle, puisque 1046 marins avaient été testés positifs, sur les 1760 femmes et hommes qui constituent l'équipage du bateau. Forcément, la préfecture maritime rassure et confirme que "personne n'est gravement malade cette fois-ci". 

En effet, le ministère des Armées annonçait déjà le 8 avril par l'intermédiaire d'un communiqué de presse que plusieurs cas de Covid-19 avaient été détectés sur le porte-avions Charles de Gaulle, déployé alors en Atlantique dans le cadre de la mission Foch (une mission franco américaine aéronavale). Au total, une quarantaine de marins étaient sous observation médicale renforcée, et présentaient des symptômes rappelant ceux du coronavirus. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche